RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LE CIHRS PUBLIE UN OUVRAGE SUR LA RELIGION ET LA LIBRE EXPRESSION

Répondant à la controverse entourant les caricatures danoises qui décrivaient le prophète Mahomet, l'Institut du Caire pour les études sur les droits de la personne (Cairo Institute for Human Rights Studies, CIHRS) a publié un livre intitulé « Religion and Freedom of Expression: Freedom-Related Problems in Different Societies » [Religion et liberté d'expression : Problèmes reliés à la liberté dans différentes sociétés].

En plus d'encourager le dialogue entre journalistes égyptiens et danois à la suite de la « crise des caricatures danoises », l'ouvrage se penche sur la libre expression en Égypte et le rôle des tribunaux du pays, ainsi que sur la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH). Il inclut également le premier guide en arabe sur la façon dont doit être mis en oeuvre l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme, qui porte sur la liberté d'expression, et un document de l'Institut danois des droits de la personne qui porte sur la libre expression et le mépris de la religion dans le droit danois.

L'ouvrage, écrit en collaboration par des universitaires, des militants des droits de la personne, des poètes, journalistes, écrivains et des juges, est le fruit d'un programme de six mois sur la liberté d'expression à travers les cultures entrepris par le CIHRS et mis en oeuvre avec la collaboration de l'International Media Support, basé au Danemark, du Réseau euro-méditerranéen des droits de l'Homme (REMDH), d'ARTICLE 19, de l'Organisation marocaine des droits de la personne et du Centre de Damas pour les études sur les droits de la personne.

L'ouvrage « Religion and Freedom of Expression: Freedom-Related Problems in Different Societies » est disponible en arabe; un sommaire en anglais du livre est accessible sur le site web du CIHRS. Communiquer avec le CIHRS à : [email protected] ou aller à : http://www.cihrs.org/top_details_en.aspx

(17 juillet 2007)

Dernier Tweet :

From @CPJ: How #Turkey silences journalists online, one tweet at a time. In Turkey, over 1.5 million tweets belongi… https://t.co/X6kTOt0FTX