RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN RAPPORT DE LA NED APPELLE À DAVANTAGE DE FINANCEMENT POUR LE JOURNALISME D'ENQUÊTE

Le journalisme d'enquête a besoin de beaucoup plus de financement, indique un nouveau rapport du Centre d'aide internationale aux médias (Center for International Media Assistance). Le Centre est un projet de la National Endowment for Democracy (NED), des États-Unis.

Des 142 millions de dollars environ qui sont dépensés annuellement à l'aide internationale aux médias rien que par des organisations américaines, relativement peu est consacré à appuyer le reportage d'enquête dans le monde, « en dépit de son rôle de première ligne dans l'encouragement de la reddition de comptes au public, de la lutte contre le crime et la corruption, et dans le relèvement des normes dans les médias d'informations », dit l'étude. Et le peu qui y est consacré se fait en grande partie sans coordination et de manière épisodique.

Un dossier de David Kaplan, journaliste d'enquête chevronné et consultant en médias, intitulé « Global Investigative Journalism: Strategies for Support » (Journalisme d'enquête mondial : Stratégies de soutien), examine les meilleures stratégies pour les donateurs afin de soutenir le Journalisme d'enquête dans les pays en développement et en voie de démocratisation, et appelle à des augmentations substantielles de l'aide aux programmes de journalisme d'enquête outre-mer.

Le rapport inclut la première étude à l'échelle mondiale des centres sans but lucratif pour le journalisme d'enquête - 39 centres à travers le monde, dont l'Association brésilienne du journalisme d'enquête (ABRAJI), le Centre pour le journalisme et l'éthique publique (CEPET) au Mexique, et l'Institut pour la presse et la société (IPYS) en Amérique latine, tous trois membres de l'IFEX.

Lire le rapport intégral ici : http://tinyurl.com/2dnqch

(8 janvier 2008)

Dernier Tweet :

Roumanie : "Des ordres ont-ils été donnés pour empêcher les journalistes de faire leur travail ?" https://t.co/aOgRWeduZ0 @RSF_fr