RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

QUATRE-VINGT-QUINZE PROFESSIONNELS DES MÉDIAS TUÉS EN 2007, DIT L'AMJ

Quatre-vingt-quinze journalistes et travailleurs des médias ont été tués à travers le monde en 2007 à cause de leur travail, indique un nouveau rapport de l'Association mondiale des journaux (AMJ). L'Irak et d'autres zones de conflit représentent plus des deux-tiers des décès, dit l'AMJ.

L'an dernier, 44 journalistes et autres travailleurs des médias ont été tués en Irak. La Somalie arrivait au deuxième rang des pays les plus meurtriers pour les journalistes, avec huit morts, et était suivie du Sri Lanka (6) et du Pakistan (5).

Le bilan des morts de 2007, publié après enquête sur tous les meurtres potentiels de travailleurs des médias, est le deuxième en importance depuis que l'AMJ a commencé à recenser ces décès, soit depuis 1998. Il se compare aux 110 morts de 2006, aux 58 de 2005, 72 de 2004 et 53 de 2003.

Les chiffres de l'AMJ comprennent tous les travailleurs des médias tués dans l'exercice de leurs fonctions ou visés à cause de leur travail. Ils comprennent aussi les cas où le mobile des meurtres n'est pas clair ou ceux dont les enquêtes ne sont pas terminées.

Plusieurs membres de l'IFEX recensent le nombre des journalistes tués chaque année. Les nombres varient en fonction de critères différents. Pour un sommaire de leurs constatations, aller à : http://www.ifex.org/fr/content/view/full/89621/

La liste complète de l'AMJ est accessible à : http://www.wan-press.org/rubrique.php3?id_rubrique=873

(12 février 2008)

Dernier Tweet :

En Nicaragua, el control que Ortega ejerce sobre los medios se reduce a pesar de que recrudece la represión… https://t.co/48ZIFafViR