RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE DANS LES AMÉRIQUES

L'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) sera à Maputo, au Mozambique, dans le cadre du programme officiel de l'UNESCO, pour discuter de la façon dont la radiodiffusion communautaire constitue l'un des meilleurs moyens pour joindre les plus pauvres et les plus marginalisés. L'AMARC présentera également au monde ses 14 principes pour une législation démocratique en matière de radiodiffusion communautaire, fruits d'une enquête sur les meilleurs pratiques réalisés dans 26 pays. Assurez-vous d'entendre les mots à la mode « diversité », « pluralisme » et « accès pour tous ». Le rapport annuel de l'AMARC sur la libre expression et la diversité en radiodiffusion dans les Amériques et les Caraïbes, qui passe en revue la situation dans 10 pays, est également prêt pour votre curiosité. Courriel : gusgomez (@) chasque (.) apc (.) org ou trouvez à partir du 5 mai tout ce que vous cherchez ici : http://www.amarc.org/ ou http://legislaciones.amarc.org

Le Centre des informations de presse sur le Guatemala (CERIGUA) y va de son rapport de 2007 sur la libre expression au Guatemala. En surface, la situation semble s'être améliorée depuis l'an dernier, alors qu'on rapporte moins de violations. Mais cela peut être attribuable au fait que les reporters se tiennent tranquilles pour éviter de subir la colère des « poderes paralelos » ou « pouvoirs parallèles » - les groupes impliqués dans le crime organisé, le trafic de drogue, le trafic d'êtres humains et autres activités illicites - qui sont infiltrés partout dans ce petit pays et qui constituent la plus récente des menaces à la libre expression. Pour savoir comment ces pouvoirs ont fait leur chemin au Guatemala et ailleurs en Amérique latine, aller à : http://www.ifex.org/download/es/CERIGUA_Informe2007.doc

Le bureau mexicain d'ARTICLE 19 publiera en mai son rapport annuel sur les attaques contre la presse au Mexique. La situation n'augure rien de bon, tandis qu'au moins 24 journalistes et travailleurs des médias ont été tués au cours des huit dernières années, que huit autres sont portés disparus et que des dizaines d'autres sont menacés ou agressés dans l'exercice de leur profession. Une mission internationale composée de 11 organisations internationales, dont un grand nombre de membres de l'IFEX, rentre tout juste d'un séjour la semaine dernière, au cours duquel elle a constaté que le crime organisé, la corruption et l'absence de volonté politique et de gouvernements efficaces sont les principales menaces à la libre expression - sans doute ces constatations vont-elles se retrouver dans le rapport, que vous pouvez consulter à : http://www.article19.org

Le bureau brésilien d'ARTICLE 19 dévoilera les résultats d'un questionnaire sur des questions personnelles posées à ses membres locaux. Comment décriraient-ils la situation de la liberté de la presse dans le pays, et quelles sont les principaux obstacles qui les empêchent de s'exprimer librement? Pour connaître les réponses, communiquer par courriel à : maira (@) article19 (.) org

En mars dernier, le reporter BBC Alan Johnston a été enlevé par un groupe de militants palestiniens tandis qu'il était en poste à Gaza. Après 114 jours et peut-être autant de rassemblements organisés dans le monde pour exiger sa remise en liberté, il a enfin été libéré. À quoi a-t-il pensé pendant ces 114 jours? Quel conseil donne-t-il aux journalistes qui travaillent dans les points chauds du globe? Et quelle sorte de rôle avons-nous joué dans l'obtention de sa remise en liberté? Les Canadiens ont la chance de lui poser eux-mêmes ces questions, car le groupe des Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (CJFE), la Canadian Media Guild et le Centre de recherche pour le développement international présentent fièrement « Libre de s'exprimer », une soirée avec Alan Johnston le 30 avril à Toronto, seule apparition publique au Canada. Pour plus de précisions, aller à : http://tinyurl.com/6d5tyq

Quels pays figurent parmi les plus meurtriers pour les journalistes, et les pires pour ce qui est de la résolution des meurtres des journalistes? Réponse : la Colombie, le Mexique, la Russie et les Philippines, indique le nouvel « Indice de l'impunité » créé par le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). Le CPJ constate que la justice est servie dans moins de quinze pour cent des assassinats de journalistes, et que l'absence de justice promeut une incidence plus élevée d'assassinats. Vérifiez l'Indice, publiés spécialement pour la Journée mondiale de la liberté de la presse, pour voir à quel rang se classe votre pays : http://www.cpj.org/impunityindex/

Freedom House rend publique son étude de 2008 sur la Liberté de la presse - ce qui, de toute évidence, ne constitue pas une bonne nouvelle, en particulier pour le monde arabe. Cette année, Freedom House voit grand - littéralement. Une version de près de douze mètres de sa carte de la liberté de la presse sera dévoilée le 29 avril au Newseum de Washington, et incluse dans la collection permanente. Si les États-Unis ne figurent pas dans vos plans de voyage, marquez le site web de Freedom House parmi vos favoris, de façon à consulter l'étude dès sa sortie (disponible à partir du 29 avril) : http://www.freedomhouse.org/

Autres événements :

- L'Association nationale des journalistes du Pérou (ANP) organise le 3 mai une manifestation au Parc des Nations Unies de Lima afin de rendre hommage aux journalistes qui ont donné leur vie pour leur profession, notamment le caméraman Fadel Shana, de Reuters, tué ce mois-ci dans la Bande de Gaza. Retransmission en direct à partir de 9 heures : http://www.cronicaviva.com.pe (cliquer sur le lien de la radio en haut à droite de la page)

- L'ANP et la Fédération des journalistes de Colombie (FECOLPER) inaugurent aussi une campagne contre le recours à l'argent des contribuables pour financer des outils qui servent à extorquer de l'argent des journalistes indépendants. Contact : anp (@) amauta (.) rcp (.) net

- L'International Journalists' Network (IJNet) veut savoir ce que signifie la liberté de la presse pour vous. Affichez vos commentaires ici : http://tinyurl.com/6jg5oa

(29 avril 2008)

Dernier Tweet :

This Pakistani newspaper reporter dared to violate the code of silence surrounding drug trafficking and he was kill… https://t.co/MusMF9XwLq