RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE EN AFRIQUE

Beaucoup de nos membres africains seront à Maputo, au Mozambique pour participer aux événements officiels de l'UNESCO. L'Institut des médias d'Afrique australe (MISA), la Fondation pour les médias en Afrique de l'Ouest, la Fondation africaine des médias libres (Africa Free Media Foundation), le Media Rights Agenda du Nigéria et le Bureau africain de la Fédération internationale des journalistes prendront la parole sur le thème de l'accès à l'information et l'habilitation (voir le programme à : http://tinyurl.com/5bktgv ).

Pour la 14e année consécutive, le MISA dévoile un gros rapport annuel, « So this is Democracy? State of the Media in Southern Africa » (Alors, c'est ça, la démocratie ? Situation des médias en Afrique australe). Bien que les conclusions aient été tenues confidentielles, les perspectives ne peuvent être favorables en raison, dans une proportion non négligeable, du désastre électoral au Zimbabwe. Lisez la sombre déclaration du MISA à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse et téléchargez le rapport ici : http://www.misa.org

Moussa Kaka doit être remis en liberté, insiste l'Union des journalistes d'Afrique de l'Ouest (UJAO). Le correspondant au Niger de Radio France Internationale et de Reporters sans frontières a été arrêté en septembre dernier et inculpé de « complicité dans un complot contre l'autorité de l'État », en raison de ses contacts fréquents avec des rebelles touaregs. Ainsi, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse de cette année, l'UJAO organise à travers l'Afrique de l'Ouest des actions de solidarité avec Kaka pour marquer son septième mois en prison. L'UJAO poursuit aussi sa campagne pour améliorer les conditions de travail des reporters dans la région, et pour qu'on les reconnaisse officiellement comme des « journalistes professionnels ». Aller à : http://www.ujaowaja.org

L'Institut des médias du Kenya réunit plus de 60 personnalités parmi les plus importantes de la région pour qu'ils fassent connaissance et créent un Forum des rédacteurs d'Afrique de l'Est. « Nous voulons rallier les rédacteurs à la cause de la liberté de la presse, et nous voulons la révision par les pairs », dit David Makali, directeur du Media Institute et coordonnateur du forum. Selon Makali, le rôle des médias dans la violence qui a suivi l'élection générale de décembre au Kenya est certainement sur la table et sera discuté. Pour plus de précisions, communiquer avec : mediainst (@) wananchi (.) com

Autres événements :

- Le Syndicat de la presse de Gambie (Gambia Press Union) et le journal « The Point » organisent une conférence intitulée « Les journalistes comme espèce menacée », et lancent « A Living Mirror », un livre sur la vie et l'assassinat de l'éminent journaliste gambien Deyda Hydara, à l'Alliance Franco-Gambienne le 3 mai à Banjul. Contact : gpu (@) qanet (.) gm

(29 avril 2008)

Dernier Tweet :

Grandes plataformas de Internet son nuevos “gatekeepers” que amenazan la libertad de expresión con regulación priva… https://t.co/dUNsq4L0DA