RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le réseau de l'IFEX grandit et compte maintenant 88 membres

Neuf membres de l'Échange international de la liberté d'expression (IFEX) ont été reçus cette semaine à l'Assemblée générale du réseau de défense de la libre expression à Oslo, en Norvège.

« Neuf nouveaux membres se sont assis ensemble et nous ont parlé d'abondance de ce qu'ils espèrent gagner en joignant les rangs du réseau de l'IFEX », déclare la directrice générale du Secrétariat de l'IFEX, Anne Game. « La diversité d'expérience qu'ils nous apportent ne peut que nous rendre plus forts. »

Le nouveau Président du Conseil de l'IFEX est Edetaen Ojo, du groupe Media Rights Agenda, du Nigéria.

L'IFEX compte désormais 88 membres à travers le monde. Voici nos nouveaux membres :

AMÉRIQUES

L'Association des professionnels de la presse des Caraïbes (Association of Caribbean Media Workers, ACM) aide à couvrir une zone sous-représentée au sein de l'IFEX, grâce à ses 200 membres répartis dans plus de 20 pays des Caraïbes. L'ACM forme et crée des réseaux de journalistes dans la région. Au cours des deux dernières années, elle a mis en lumière la question du retrait par le gouvernement de la publicité d'État dans les principaux journaux, ainsi que l'expulsion de deux journalistes caraïbes d'Antigua-et-Barbuda - pour ce que l'ACM croit être des motifs politiques. Surveillez la sortie d'un manuel à l'intention des journalistes sur la couverture d'élections. http://www.acmediaworkers.com

Depuis 2003, le Comité pour la libre expression (C-Libre) au Honduras a fait circuler près de 150 alertes à la libre expression à travers divers réseaux. La coalition de journalistes et de membres la société civile qui travaille à défendre la libre expression dans ce petit pays d'Amérique centrale a beaucoup de travail ces temps-ci - le correspondant de la radio Rafael Munguía Ortiz a été assassiné sur un chemin public de San Pedro Sula en mars dernier par une bande de tueurs à gages. D'après C-Libre, cet attentat pourrait bien avoir été exécuté en représailles à un reportage récent de Munguía, dans lequel il mettait à nu les activités du crime organisé dans la région - un problème croissant au Honduras. Courriel : clibre (@) clibre.info

L'Observatoire latino-américain pour la liberté d'expression (OLA), basé au Pérou, rassemble les nouvelles sur la libre expression qui viennent de groupes membres dans dix pays, et couvre certains des communicateurs les moins traditionnels comme les artistes, les caricaturistes et les travailleurs de la production à la télévision et à la radio. Pour lire son bulletin quotidien, OLA, sur les dernières violations en Amérique latine, aller à : www.felatracs.net

ASIE-PACIFIQUE

Le Centre pour le journalisme indépendant (Centre for Independent Journalism, CIJ), de Malaisie, est l'un des partenaires fondateurs de l'Alliance de la presse de l'Asie du Sud-Est (Southeast Asian Press Alliance), qui se concentre sur la formation, la défense des médias et la revendication pour les journalistes en Malaisie. Ces jours-ci, le Centre s'active à faire campagne pour faire renverser la Loi sur la sécurité intérieure (Internal Security Act, ISA), une mesure antiterroriste qui prévoit la détention sans procès. http://www.cijmalaysia.org

« Building Courage under Fire » (Forger le courage dans l'adversité) : tel était le thème d'un événement de la Journée mondiale de la liberté de la presse dans le Pacifique organisée conjointement par le Pacific Freedom Forum (PFF), un nouveau réseau composé essentiellement de médias indépendants qui couvre 21 pays du Pacifique. L'événement devait à l'origine se tenir le 3 mai à Suva, aux îles Fidji, mais la proclamation par Fidji de l'état d'urgence et la répression des médias qui a suivi rendent illégale la tenue de l'événement. Le PFF a affiché sa solidarité avec les médias fidjiens en lançant une pétition qui appelle à la fin de la répression : http://www.pacificfreedomforum.blogspot.com/

EUROPE ET ASIE CENTRALE

Le Réseau des journalistes en exil (Exiled Journalists Network, EJN), basé au Royaume-Uni, est dirigé par des journalistes en exil et pour eux. Il a annoncé récemment son intention de créer une Maison de la Liberté de la presse, une maison d'hébergement à Londres modelée sur la Maison des Journalistes à Paris, qui offre aux nouveaux arrivants un hébergement temporaire et de la formation - et une chance de s'adapter à la vie au Royaume-Uni. http://www.exiledjournalistes.net

Le groupe Privacy International basé à Londres existe depuis 1990 et fait campagne à travers le monde pour protéger les gens contre la surveillance et les invasions de la vie privée par les gouvernements et les sociétés commerciales. PI a publié près de 30 rapports de recherche importants, dont « Freedom of Information around the World » (La Liberté de l'information dans le monde), une étude des lois et des pratiques concernant la liberté de l'information dans 70 pays, soit la liste presque complète des pays qui sont dotés d'une loi sur la liberté d'accès à l'information. http://www.privacyinternational.org

L'Association publique des journalistes du Kirghizistan (Public Association of Journalists, PAJ) est le premier groupe membre de l'IFEX au Kirghizistan, et le deuxième dans la région. La PAJ a été un partenaire essentiel dans l'étude originale intitulée « Extrémisme politique, terrorisme et médias en Asie centrale », un projet dirigé par l'International Media Support, qui a conclu qu'il y avait peu de liens entre la couverture de l'extrémisme et la motivation des médias à accroître leur audience et leurs revenus. http://www.monitoring.kg

MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD

Le Centre palestinien pour le développement et la liberté des médias (MADA) est le premier groupe membre de l'IFEX situé dans les Territoires palestiniens, où la situation est instable, et le seul groupe qui s'y consacre exclusivement à la défense de la libre expression. Lors de la dernière offensive israélienne dans la Bande de Gaza, le MADA a offert une excellente couverture des violations commises par l'armée israélienne, le Hamas et le Fatah. Consulter dès aujourd'hui le site web du MADA pour voir un nouveau film sur la libre expression.
http://www.madacenter.org

Pour plus de renseignements sur l'un ou l'autre de nos nouveaux membres, communiquer avec l'ifex (@) ifex.org et visiter notre site web nouvellement réorganisé à : http://www.ifex.org

Dernier Tweet :

"Women in Saudi Arabia have been for a long time suffering in silence under the patriarchal society and male-domina… https://t.co/I7jeL1R16S