RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Faits saillants du Forum mondial sur la liberté d'expression

Les lauréats du prix de l'UIE : Les fondateurs de l'OLPEC, Neziha Rjiba, Mohamed Talbi et Sihem Bensedrine
Les lauréats du prix de l'UIE : Les fondateurs de l'OLPEC, Neziha Rjiba, Mohamed Talbi et Sihem Bensedrine

Plus de 500 journalistes, écrivains, militants et artistes de plus de 103 pays ont convergé vers Oslo, en Norvège, la semaine dernière pour participer au Forum mondial sur la liberté d'expression (FMLE). Par des rencontres de réseau, dont l'assemblée générale de l'IFEX, des séminaires, des ateliers de formation et des festivals, les participants ont approfondi avec tout leur coeur les questions de libre expression dans le monde.

En plus de la table ronde sur les « Voix de femmes réduites au silence » , les extraits contiennent une présentation en cérémonie d'ouverture par la lauréate du prix Nobel de la Paix Wangari Maathai, championne de l'environnement et militante politique du Kenya. Index on Censorship et la compagnie de théâtre « iceandfire » ont présenté la première mondiale de « Seven Years with Hard Labour » (Sept ans de travaux forcés), une performance où on présente les histoires de cinq prisonniers politiques en Birmanie. Le Centre norvégien pour la caricature et la liberté d'expression (Norwegian Centre for Cartoons and Freedom of Expression) a organisé une exposition des oeuvres de 60 caricaturistes de 22 pays, qui montrent leur « immense pouvoir d'offenser ». À la fin de la semaine, les universitaires Irshad Manji et Tariq Ramadan se sont confrontés pour la première fois dans un vif débat sur la diffamation religieuse et l'autocensure.

Pour ceux et celles d'entre vous qui ne pouviez y assister, voici une brève présentation de certaines des ressources sur le forum :

Votre premier arrêt doit être le site web du FMLE, le site officiel du forum. Consultez le programme complet et téléchargez les trois éditions d'« expression », la publication du forum où sont présentées les nouvelles et les mises à jour sur le terrain et des entrevues avec quelques-uns des participants : http://expressionforum.org/ Consultez les transcriptions des discours les plus controversés sur site web du FMLE.

Par ailleurs, vous pouvez voir des séquences vidéo du forum sur la chaîne du FMLE sur YouTube, notamment une séquence vidéo de huit minutes où sont présentés les points saillants du forum, comme une photo prise spontanément par le PEN devant l'Hôtel de Ville, montrant les participants qui tenaient des affiches de dissidents chinois emprisonnés et exigeant leur remise en liberté à l'anniversaire du massacre de la place Tian' anmen : http://www.youtube.com/user/expressionforum

Le caricaturiste zimbabwéen Tony Namate, du Cartoonists Rights Network International (CRNI), affiche ses photos favorites du forum sur Flickr, le site de partage de photos. Affichez vos propres photos sur Flickr - et rattachez-les au FMLE pour que les autres puissent en profiter : http://www.flickr.com/search/?q=gffe

« L'éditeur éthiopien Serkalem Fasil n'a pas pu se rendre au FMLE en raison des règles européennes en matière de visa et d'immigration - nouvelle façon de censurer ! », peut-on lire sur une des mises à jour affichées sur Twitter par Rohan Jayasekera, de Index on Censorship. Lire ce que les autres ont fait à la conférence sur Twitter, en recherchant tout ce qui est relié au FMLE, ici : http://search.twitter.com/search?q=%23gffe

Enfin, consultez nos membres sur leur participation au FMLE :

À la Forteresse historique d'Oscarsborg, dans le fjord d'Oslo, l'Union internationale des éditeurs (UIE) a remis à l'Observatoire pour la Défense de la Liberté de la Presse, de l'Édition et de la Création (OLPEC) son prix annuel de la Liberté de Publier. Les fondateurs de l'OLPEC, Sihem Bensedrine, Neziha Rjiba et Mohamed Talbi, étaient sur place pour recevoir la récompense. À 90 ans, Talbi était le participant le plus âgé du forum. Consulter le site web de l'UIE : http://tinyurl.com/kstxba

Lire le blogue du Comité pour la protection des journalistes (CPJ) pour savoir comment le directeur général du CPJ, Joel Simon, a trouvé un moyen de rassembler les membres de l'IFEX pour combattre l'impunité dont bénéficient les tueurs de journalistes, « la menace la plus grave à la liberté de la presse dans le monde » : http://cpj.org/blog/2009/06/speaking-out-in-oslo.php

BIANET et l'Initiative pour la liberté d'expression (Antenna-TR), les membres turcs de l'IFEX, ont eu le plaisir de voir un diplomate turc se précipiter sur leur Table ronde des Éditeurs. Le Consul Asip Kaya a déclaré que la Turquie était un « pays libre, et personne n'a subi de procès aux termes de l'article 301 » (qui fait un crime de l'insulte au caractère turc). Le Consul a été hué. Voir Antenna-TR :
http://www.antenna-tr.org/guncel.asp?feox=2102&lgg=en et BIANET :
http://tinyurl.com/mrrbkn

Pour avoir plus de nouvelles sur le forum, assurez-vous de consulter le site web de l'IFEX, nouvellement réorganisé : http://www.ifex.org

Dernier Tweet :

En #Nicaragua, el control que Ortega ejerce sobre los medios se reduce a pesar de que recrudece la represión… https://t.co/sepcWMKhlZ