RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Près de 400 journalistes exilés depuis 2001, dit le CPJ

Le Guide pour Journalistes en exil, de RSF, est illustré de dessins de caricaturistes en exil, comme celui-ci, de Samy Daina
Le Guide pour Journalistes en exil, de RSF, est illustré de dessins de caricaturistes en exil, comme celui-ci, de Samy Daina

Samy Daina, http://samydaina.over-blog.com

Le journaliste sri-lankais Upali Tennakoon a payé un lourd tribut pour avoir produit une couverture critique de l'offensive gouvernementale contre les rebelles tamouls cette année. Un jour de janvier, il se rendait à son bureau lorsque quatre hommes circulant à motocyclette ont fracassé les fenêtres de sa voiture et l'ont tabassé, lui et sa femme, à coups de barre de fer. Craignant pour sa sûreté, le couple s'est enfui aux États-Unis. Au pays, l'affaire n'a pas avancé d'un pouce. « Sans renseignement sur qui a fait cela et pourquoi, je ne pense pas que ce soit sûr de rentrer au pays », a-t-il dit dans une entrevue accordée récemment au Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Au moins onze journalistes sri-lankais ont été contraints à l'exil au cours de la dernière année à cause de leur travail, au tandis que sévit une intense répression des médias, selon ce qu'indique un nouveau rapport du CPJ.

Rendu public à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés (20 juin), « Journalists in Exile » (Journalistes en exil) constate que, des 39 journalistes qui ont fui leur pays au cours des douze derniers mois, plus du quart venaient du Sri Lanka. L'Irak, la Somalie, le Pakistan et la Russie figurent aussi parmi les pays que les journalistes ont fui au cours de la dernière année. Ce sont les pays les plus meurtriers pour les journalistes et parmi les pires lorsqu'il s'agit de résoudre les crimes contre les médias, dit le CPJ.

Selon le rapport, au moins trois journalistes fuient leur pays chaque mois pour échapper à des menaces de violence, à la prison ou au harcèlement, et seulement un sur sept rentre un jour chez lui.

« Le Sri Lanka perd ses meilleurs journalistes à cause de la violence sans frein et des conditions de peur et d'intimidation qui en résultent et qui chassent de chez eux écrivains et rédacteurs », dit le CPJ. « C'est la triste réalité dans des pays partout dans le monde, où les gouvernements laissent impunies les agressions contre la presse. »

Tennakoon n'est que l'un des 400 journalistes, ou presque, qui ont dû s'exiler depuis 2001, selon le CPJ. Environ un sur trois seulement a pu poursuivre sa carrière de journaliste en exil.

Reporters sans frontières (RSF) a souligné la Journée mondiale des réfugiés en publiant un guide à l'intention des journalistes en exil - qui leur fournit des renseignements sur les principales démarches pour demander asile et sur les obstacles potentiels. Le guide couvre les étapes à suivre auprès du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et aussi les procédures à suivre pour obtenir l'asile dans l'Union européenne, aux États-Unis et au Canada, les trois principales destinations des journalistes en exil.

Le guide fournit en outre des conseils pratiques et des précisions sur des organisations spécialistes, comme l'un des tout derniers membres de l'IFEX, le Réseau des journalistes en exil (Exiled Journalists Network, EJN), basé à Londres. L'EJN, seul groupe de médias dirigé par et pour les journalistes en exil, s'apprête à créer à Londres une maison d'hébergement qui donnerait aux journalistes en exil une occasion de poursuivre leur travail. Elle est modelée sur le refuge de la Maison des Journalistes à Paris, ouverte depuis 2002.

RSF souligne que le guide est un travail en constante évolution. Si vous êtes journaliste en exil et que vous aimeriez partager votre histoire, veuillez communiquer avec : assistance (@) rsf.org

une section spéciale du site web de RSF consacrée aux journalistes en exil
ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

RT @HongKongFP: Lawyer says Chinese state media subjected outspoken commentator to trial by media with TV 'confessi… https://t.co/LRF3OILzY9