RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Techniques de guérilla pour militantisme en ligne

L'IFEX rapporte souvent les cas de journalistes qui ont subi de violentes agressions ou qui ont été tués dans l'exercice de leur métier, ou encore qui ont été frappés par des poursuites en diffamation - deux des plus grandes menaces qui pèsent sur la libre expression. Alors vous, comme reporter, comment échappez-vous à ces pièges et comment écrivez-vous sans crainte ni faveur ?

Le Centre des méfias électroniques du sud-est asiatique (Southeast Asian Centre for e-Media), partenaire de la fondation Free Voice, basée aux Pays-Bas, a produit un document intitulé « Guerrilla Techniques for Online Activism » (Techniques de guérilla pour militantisme en ligne) pour journalistes en ligne et blogueurs, afin qu'ils « poursuivent librement leurs objectifs de revendication. »

Au moyen d'exemples de tirés de la Malaisie lors de son élection de cette année, le centre souligne quelques-unes des « techniques communes de guérilla », comme le recours à de multiples identités anonymes, ou encore faire équipe avec un collaborateur anonyme dans un autre pays (plus sûr) qui publie les articles comme s'il ou si elle en est l'auteur. Le guide offre aussi des conseils sur la façon dont vous pouvez vous protéger et n'être pas détecté par le gouvernement, notamment en obtenant un logiciel de contournement de Sesawe.net.

Guerrilla Techniques for Online Activism (en anglais)

Dernier Tweet :

تصاعد الحملة البوليسية في مصر يصل لحد اختطاف الصحفي والمدون المعروف وائل عباس @anhri https://t.co/ybE8qlbacd https://t.co/unhplnTx5q