RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

À l'occasion de la Journée mondiale du droit de savoir, ARTICLE 19 met l'accent sur les lois qui existent dans le monde

ARTICLE 19 animait une campagne mondiale pour appeler les pays à adopter des lois sur l'accès à l'information. De nouveaux outils pour contester des politiques inapplicables, pour révéler des statistiques cachées et mettre à nu des pratiques corrompues sont mis à contribution pour exiger la transparence et la reddition de comptes des gouvernements autoritaires, dit ARTICLE 19 dans un nouveau rapport.

Le rapport, intitulé « Right to Know Day: A Global Snapshot » (Journée mondiale du droit de savoir : Un instantané mondial) apporte une mise à jour législative de diverses régions dans le monde. La Journée mondiale du droit de savoir a été inaugurée le 28 septembre 2008; depuis, un grand nombre de pays dans le monde ont instauré de nouvelles lois sur l'accès à l'information détenue par les gouvernements.

Au Mexique, des organisations de la société civile et des universitaires ont secoué le secteur agricole en créant un site web qui montre l'allocation des fonds gouvernementaux et leurs bénéficiaires, qui atteignent 171 mille millions de MXN (13 milliards de dollars US). « Le site web montre que 57 pour 100 des subventions ont été accordées à 10 pour 100 seulement des postulants, parmi lesquels se trouvaient des gouverneurs, des entrepreneurs et des trafiquants de drogue. »

La loi indienne sur l'accès à l'information reste l'une des meilleures du monde, et sert aux communautés pour faire valoir d'autres droits, les gens exécutant des demandes de renseignements pour faire bouger la police et la pousser à agir ou pour obtenir leurs prestations de la sécurité sociale.

Après des années de travail d'ARTICLE 19 et de ses partenaires, dit le rapport, une loi sur l'accès à l'information est à l'étude devant le parlement ukrainien.

Cependant, les restrictions se multiplient en Égypte, tandis que peu de changements sont intervenus en Algérie, en Irak, en Libye et en Syrie.

Pour plus de renseignements sur d'autres régions, prière de lire le rapport intégral.

ARTICLE 19 et d'autres groupes membres de l'IFEX sont membres du Réseau des défenseurs de la liberté d'accès à l'information (Freedom of Information Advocates Network, FOIAnet). Aller à http://foiadvocates.net/ pour connaître d'autres activités organisées à l'occasion de la Journée mondiale du Droit de savoir.

Right to Know Day 2008: a global snapshot

Dernier Tweet :

Human Rights Journalists (HRJ) is deeply concerned at the increasing acts of intimidation and threats against journ… https://t.co/bJTJFd5dg0