RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Emprisonné et dans la clandestinité : Des caméramans birmans se voient décerner les Prix de la Fiducie Rory-Peck

Les Prix de cette année de la Fiducie Rory-Peck pour différentes réalisations ont été décernés le 19 novembre à deux caméramans birmans, pour un film sur la vie d'enfants orphelins ayant survécu au cyclone Nargis : « Les Orphelins du Cyclone de Birmanie ». Pour raconter cette histoire, « T » et « Z » ont risqué une peine instantanée de 30 ans de prison s'ils se faisaient prendre.

Six mois après avoir terminé le film, « T » a été arrêté au moment de sortir d'un café Internet de Rangoon. Après avoir été détenu à la prison d'Insein pendant quatre mois, il s'est fait dire qu'il serait inculpé du nouveau délit consistant à filmer sans autorisation gouvernementale, qui comporte une peine minimale de dix ans de prison. « Z » se cache actuellement en Thaïlande.

« T » travaille pour la Voix démocratique de la Birmanie (Democratic Voice of Burma, DVB), basée à Oslo, une organisation sans but lucratif de médias birmans. Les nouvelles de DVB sont recueillies auprès d'un réseau de reporters et de caméramans anonymes et en secret. Depuis la Révolution de safran de 2007, la junte a incarcéré 13 autres caméramans de DVB.

La Fiducie Rory-Peck a été fondée en 1995, deux ans après que le caméraman pigiste Rory Peck eut été tués pendant qu'il tournait à Moscou. La fiducie a été mise sur pied par sa veuve, Juliet, et des amis proches, afin de soutenir les pigistes et leurs familles.

Pour plus de renseignements sur les autres lauréats, aller à :

Rory Peck Awards 2009

Dernier Tweet :

La @CIDH otorga medidas cautelares a Pedro Jaimes Criollo: https://t.co/7xQE6KCCm7 @espaciopublico @ipysvenezuela @AereoMeteo #Venezuela