RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Human Rights Watch annonce 42 bénéficiaires des bourses Hellman/Hammett

Six écrivains vietnamiens se voient décerner des bourses Hellman/Hammett cette année.
Six écrivains vietnamiens se voient décerner des bourses Hellman/Hammett cette année.

Human Rights Watch

Un caricaturiste politique birman, un journaliste rwandais battu à coups de barre de fer à cause de ses écrits critiques et un blogueur vietnamien qui continue à vivre sous l'étroite surveillance de l'État figurent parmi les 42 écrivains et journalistes de 20 pays qui reçoivent cette année des bourses Hellman/Hammett. Ces bourses, qui sont administrées par le groupe Human Rights Watch, sont décernées chaque année à des écrivains de partout dans le monde qui sont ou ont été la cible de persécution politique.

Un des bénéficiaires est Harn Lay, caricaturiste/politique birman, qui travaille pour « The Irrawaddy », et qui a dû fuir la Birmanie après la violente répression de 1988. Les dessins de Lay font appel à l'humour pour protester contre la brutalité du régime militaire birman.

Le journaliste rwandais Jean Bosco Gasasira, qui a fui le pays après avoir été menacé de mort, est un autre bénéficiaire. (Voir l'article sur le Rwanda pour plus de précisions.)

La journaliste pigiste colombienne Carina del Carmen Solano Padilla reçoit également une bourse. En 2006, après avoir publié un reportage sur la démobilisation des paramilitaires pendant laquelle des groupes armés illégaux cherchaient à être amnistiés, Solano a commencé à recevoir des appels téléphoniques l'avertissant de cesser ses reportages, sinon elle serait tuée.

Des bourses ont aussi été décernées à six blogueurs, écrivains et journalistes vietnamiens. Bui Thanh Hieu est l'un des blogueurs les plus connus du pays, constamment surveillé, et qui pourrait être arrêté et incarcéré à tout moment. Tran Khai Thanh Thuy, romancière et journaliste éminente, qui traite des droits fonciers des fermiers, des droits de la personne, de la corruption et du pluralisme politique, s'est vu elle aussi décerner une bourse. Elle a été arrêtée, détenue au secret et subit le harcèlement constant des autorités.

Au cours des 21 dernières années, plus de 700 écrivains de 92 pays ont reçu des bourses Hellman/Hammett, chacune d'elles pouvant atteindre 10 000 $US, pour un total de plus de 3 millions de dollars. Un grand nombre des bénéficiaires ne peuvent être désignés nommément pour des raisons de sécurité.

Dernier Tweet :

Australia: The gender pay gap is closing in the media industry, but there is still much progress to be made.… https://t.co/nCQmWPzlgq