RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un dissident cubain remporte le Prix Sakharov décerné par le Parlement européen

European Parliament

Le Parlement européen a décerné son prix Sakharov des droits de la personne à Guillermo Fariñas Hernandez, le dissident cubain dont la grève de la faim de quatre mois a fini par mener à la remise en liberté de nombreux prisonniers politiques à Cuba, selon ce que rapportent Freedom House, Reporters sans frontières (RSF) et Human Rights Watch.

Fariñas, qui est psychologue, journaliste et ancien soldat, a mis fin à sa grève de la faim en juillet après que le gouvernement cubain eut accepté de libérer 52 prisonniers politiques.

« La grève de la faim de Fariñas a rendu impossible pour le monde de ne pas tenir compte des dissidents emprisonnés à Cuba », dit Human Rights Watch. « Le prix Sakharov met en lumière la responsabilité de Cuba qui doit libérer jusqu'au dernier prisonnier politique et démanteler les lois qui punissent la dissidence. »

Pendant sa campagne en faveur des droits de la personne, Fariñas a observé plus de 20 grèves de la faim et passé plus de 11 ans en prison.

Parlant à la BBC, Fariñas a déclaré qu'il pensait que cet honneur pourrait rendre plus difficile sa campagne en faveur d'une plus grande liberté à Cuba. « Toute personne à qui le régime cubain est familier comprend que lorsqu'un dissident gagne en notoriété, les attaques contre lui se raffinent, deviennent plus sanglantes et plus inhumaines », dit-il.

Les membres de l'IFEX demandent au gouvernement cubain de permettre à Fariñas de recevoir sa récompense en personne en décembre et de libérer tous les prisonniers politiques qui restent, dont le nombre est estimé à une centaine environ.

Le prix Sakharov, ainsi nommé en l'honneur de l'ancien physicien russe et défenseur des droits de la personne Andreï Sakharov, est accompagné d'une somme de 50 000 euros (68 800 $US) et est décerné chaque année à une personne exceptionnelle ou à une organisation qui se bat « pour protéger la liberté de pensée et d'expression contre l'intolérance, le fanatisme et la haine ». C'est la troisième fois depuis sa création en 1988 que la récompense est attribuée à un dissident cubain.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

#HONDURAS | el @RSF_inter denuncia graves ataques a periodistas del departamento de Colón https://t.co/4Z4oMKMkfc @clibre