RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le « projet censuré » révèle les 25 histoires les plus censurées de 2009-2010

Saviez-vous que c'est Cuba qui a apporté l'aide médicale la plus considérable à Haïti après le tremblement de terre ? Ou que le Département de la Défense des États-Unis est le pire pollueur de la planète ? C'est ce qu'affirme le « Projet Censuré » dans « Censored 2011 : The Top Censored Stories of 2009-2010 » (Censuré 2011 : Les 25 histoires les plus censurées de 2009-2010), désormais accessible en ligne.

« Censored 2011 » couvre les histoires dont les médias américains ne tiennent pas compte, notamment les reportages sur les crimes d'État contre la démocratie et « une analyse de l'interprétation donnée par les médias et qui a mené à la guerre en Irak ».

Le « Projet Censuré » compte à l'heure actuelle des étudiants et des facultés de plus de 30 collèges et universités qui ont passé l'année à patrouiller d'obscures publications, des sites web nationaux et internationaux et des médias d'informations grand public afin de compiler les 25 « nouvelles les plus significatives qui n'ont pas fait les manchettes ».

La grande nouvelle de cette année ? « Des plans mondiaux pour remplacer le dollar ».

Cliquer ici pour voir toutes les histoires qui ont été retenues

Dernier Tweet :

Over 100 organisations are appealing to @g20org leaders to place human rights at the centre of our digital future,… https://t.co/5WzbFabEnh