RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le Centre américain du PEN International annonce la création d'une Bourse de la Liberté d'Écrire

Vous voulez attirer l'attention internationale sur le lauréat du prix Nobel de la paix de 2010, Liu Xiaobo, ou vous voulez faire des vagues au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies ? Le Centre américain du PEN International recherche un défenseur d'expérience de la libre expression pour sa toute nouvelle Bourse de la Liberté d'Écrire, un poste à temps plein, d'une durée de 18 mois, afin d'aider à donner de l'expansion à son programme de la Liberté d'Écrire.

Le nouveau Boursier de la Liberté d'Écrire, dont l'existence est rendue possible grâce à des fonds provenant de la Fondation Ford, aidera le PEN à étendre ses initiatives fructueuses en appuyant les centres du PEN dans des pays où sévissent des problèmes aigus de libre expression; en défendant la liberté d'expression et les valeurs fondamentales liées aux droits de la personne aux États-Unis; et en rehaussant les répercussions du PEN sur le travail de défense des droits de la personne de l'ONU et d'autres organisations intergouvernementales.

« Le programme de la Liberté d'Écrire constitue l'épine dorsale de l'identité du PEN, et le fait d'avoir ce nouveau poste pendant notre 90e année avec l'appui de la Fondation Ford représente un vif encouragement pour nous tous au PEN », a déclaré Steven Isenberg, directeur général du Centre américain du PEN International.

Le programme de la Liberté d'Écrire du PEN défend les écrivains et les journalistes de partout dans le monde qui sont emprisonnés, menacés, persécutés ou attaqués dans l'exercice de leur profession.

Découvrez ici si vous avez ce qu’il faut pour devenir le premier boursier.

Dernier Tweet :

Joint statement from 10 international NGOs calling for judicial harassment of Singaporean activist Jolovan Wham to… https://t.co/O1G6tdxoDw