RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Pour la cinquième année de suite, l'Irak au dernier rang des pays dans la résolution des meurtres de journalistes

 Index de l'Impunité du Comité pour la protection des journalistes : Pour la cinquième année de suite, l'Irak reste au sommet
Index de l'Impunité du Comité pour la protection des journalistes : Pour la cinquième année de suite, l'Irak reste au sommet

L'Irak, qui compte 93 cas toujours non résolus de journalistes tués au cours des dix dernières années, arrive pour la cinquième année de suite au sommet de l'Index de l'Impunité que dresse le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

L'Index de l'Impunité du CPJ classe chaque année les 12 pires pays où les journalistes sont régulièrement assassinés et où les gouvernements ne parviennent pas à résoudre ces crimes.

Le CPJ rapporte que le classement de l'Irak en matière d'impunité « surpasse de loin celui de n'importe quel autre pays » avec un taux de 2,906 cas non résolus par million d'habitants.
« La plupart des meurtres sont survenus au moment où l'Irak était plongé dans la guerre, mais même à l'heure actuelle, tandis qu'elles prétendent que la situation est stable, les autorités sont incapables de traduire en justice une seule affaire », dit le CPJ.

Et il semble que la tendance pourrait se poursuivre en 2012 : le présentateur de la télévision Kamiran Salaheddin a été tué le 3 avril à Tikrit par une bombe installée sous sa voiture, rapporte le CPJ.

Pour compléter le quatuor des pires pays en matière de reddition de comptes, on trouve la Somalie, les Philippines et le Sri Lanka, qui « n'affichent à peu près aucun signe de progrès », dit le CPJ.

Par ailleurs, le nombre des meurtres non résolus de journalistes s'est élevé considérablement au Mexique et au Pakistan, ce qui a entraîné la détérioration de leur classement à l'Index.

Le Pakistan, qui à la fin de 2011 était qualifié de « pays le plus mortel pour les journalistes », a recensé en 2011 sept décès dont le mobile était inconnu. Son taux d'impunité s'est dégradé pour la quatrième année de suite, ce qui n'est peut-être pas étonnant car plusieurs des cas étaient liés au gouvernement.

Au Mexique, où au moins 15 meurtres de journalistes restent sans suite depuis 2002, les officiels ne parviennent même pas à combattre efficacement les groupes criminels qui s'attaquent aux médias d'informations. Le Mexique a vu lui aussi son classement se dégrader, pour la troisième année de suite.

La violence mortelle et impunie contre les journalistes mène souvent au silence forcé dans le reste des médias, dit le CPJ, qui attire l'attention sur les journalistes qui prennent l'habitude de couvrir la nouvelle sur les sites de médias sociaux au moyen de pseudonymes.

Peut-être le Mexique tente-t-il de renverser la tendance. Cette année, le Sénat mexicain a approuvé la législation qui fait des crimes contre la presse des crimes relevant de la compétence du gouvernement fédéral. Le Sénat a également mis sur pied un programme de protection des journalistes. Le CPJ qualifie ces deux mesures d'« étapes cruciales dans la lutte contre l'impunité ».

« L'index constitue un appel aux gouvernements pour qu'ils s'assurent que le fait de couvrir des sujets délicats ne se transforme pas en une sentence de mort », dit le directeur général du CPJ, Joel Simon. « Rendre la justice et protéger les journalistes doivent devenir des priorités pour les pays qui s'engagent à rendre des comptes et à respecter la règle de droit. »

Par ailleurs, entre autres bonnes nouvelles, le CPJ a relevé de « meilleures conditions en Colombie et au Népal, de même qu'un déclin à long terme de la violence mortelle contre la presse au Bangladesh, ce qui a fait que le pays a été retiré de la liste ».

L'index complet, qui évalue le nombre des meurtres non résolus de journalistes en pourcentage de la population de chaque pays, est indiqué ci-dessous en ordre et présente ne nombre de cas non résolus. Le nombre entre parenthèses représente le classement des cas non résolus par million d'habitants :

Irak : 93 (2,906)
Somalie : 11 (1,183)
Philippines : 55 (0,589)
Sri Lanka : 9 (0,431)
Colombie : 8 (0,173)
Népal : 5 (0,167)
Afghanistan : 5 (0,145)
Mexique : 15 (0,132)
Russie : 16 (0,113)
Pakistan : 19 (0,109)
Brésil : 5 (0,026)
Inde : 6 (0,005)

ADDITIONAL INFORMATION
Ressources additionnelles


Dernier Tweet :

En #Perú el poder judicial hizo un "arbitrario control de contenidos" y suspendió la emisión de un programa de tele… https://t.co/y0rmW3oKra