RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les nouvelles les plus marquantes du Communiqué de l'IFEX des 20 dernières années

WAN-IFRA

Après 20 ans, le « Communiqué de l'IFEX » tire sa révérence. En deux décennies, le « Communiqué » a fait beaucoup de chemin, depuis l'époque où il était imprimé chez un photocopieur et envoyé par la poste ou par courriel à des dizaines d'abonnés en trois langues, jusqu'à aujourd'hui où il était envoyé par courriel à des milliers d'abonnés en cinq langues et offert sur le site web de l'IFEX à des dizaines de milliers de lecteurs.

C'est en 1998 que nous avons commencé à archiver le « Communiqué » sur notre site web. Depuis, le pays que nous avons le plus couvert a été l'Irak, probablement parce que c'était un des endroit les plus dangereux où être journaliste après l'invasion américaine de 2003. La Chine, la Colombie, le Mexique, la Russie, les Philippines, l'Iran, le Pakistan, le Sri Lanka et la Tunisie (dans cet ordre) complètent la liste des dix premiers pays, liste qui se lit comme celle des zones les plus dangereuses du monde pour l'exercice de la libre expression.

Mais ce n'est pas un adieu  : nous cédons la place à une publication mensuelle, nouvelle et améliorée, qui révélera le contexte derrière les manchettes de la libre expression. Cette publication s'appellera « L'IFEX en contexte » (et arrivera dans vos boîtes de courriel cet automne) !

Nous avons pensé, avant de prendre une nouvelle orientation, qu'il convenait de fouiller dans nos archives en ligne et de vous présenter quelques-uns de nos meilleurs coups. (Remarque : le contenu n'est pas entièrement accessible dans toutes les langues.)

Dernier Tweet :

Government Crackdown: Cambodia’s Media on Edge, a report by @ifjasiapacific“The government-led crackdown has create… https://t.co/lmNtQNB1JU