RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Comment IKEA a éliminé les femmes de son catalogue d'Arabie saoudite… et l'a regretté

Plus tôt ce mois-ci l'édition suédoise du journal Metro a révélé comment IKEA, le géant suédois de l'ameublement, qui compte des magasins dans 40 pays, a retiré les images de femmes de l'édition saoudienne de 2013 de son catalogue de produits. La décision de l'entreprise semble s'être fondée sur les attentes culturelles de l'Arabie saoudite, où les femmes illustrées dans les matériaux en provenance des pays occidentaux sont souvent éliminées par les censeurs.

IKEA s'est depuis excusée du geste , disant que l'erreur relève "en dernière analyse de notre responsabilité ".

"Nous aurions dû réagir et réaliser que le fait d'exclure les femmes de la version saoudienne du catalogue entre en conflit avec les valeurs du Groupe IKEA ", a fait savoir IKEA dans une déclaration – non sans avoir essuyé des critiques de partout dans monde, qui ont fait la satire de IKEA en remplaçant les femmes de certaines photos connues pour leur valeur symbolique par des produits IKEA.

La section allemande du mouvement féministe Femen a également tenu une protestation avec la poitrine dénudée contre la décision d'IKEA. Le 24 octobre dans un magasin IKEA situé près de Hambourg, trois femmes défilant avec des affiches avaient inscrit sur leur poitrine des slogans comme "Vous pouvez nous retirer du catalogue, mais vous ne pouvez nous retirer de la réalité."

Ce n'est pas la première fois que IKEA soulève une controverse politique. Juste le mois dernier, une photo de clients portant des passe-montagnes dans le style Pussy Riot a été retirée d'un concours en ligne sur le site web russe de IKEA.

Cliquer sur l'image ci-dessus pour ouvrir la galerie et voir de quoi il en retourne.

Dernier Tweet :

RT: Malaysia has joined Indonesia as the only two countries on earth that has blocked access to @FictionPresshttps://t.co/07SHvL9moM