RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Alerte Artistes: Avril 2013

Facebook/Zwewla Tunisian collective

L'art, sous quelle que forme que ce soit, constitue un moyen d'expression primordial permettant de véhiculer des informations et des idées. Lancée par ARTICLE 19 en 2008, Alerte Artistes met en avant des artistes du monde entier qui sont victimes de restrictions ou d'abus de leur droit à la liberté d'expression. Elle œuvre également pour encourager et défendre plus efficacement la liberté de création.

AFRIQUE

CAMEROUN: UN RÉALISATEUR ENLEVÉ ET TORTURÉ

Plusieurs inconnus ont enlevé le réalisateur camerounais Richard Fouofie Djimeli à son domicile entre le 23 et le 24 mars 2013. Celui-ci a été retrouvé le 3 avril, vivant mais présentant plusieurs blessures, dont un doigt amputé.

Richard Fouofie Djimeli et les acteurs ayant joué dans son film 139... Les derniers prédateurs ont reçu des menaces de mort quelques semaines avant la sortie du film, visant à en empêcher la projection.

Ce long-métrage parle d'un régime totalitaire en place depuis 139 ans dans un pays fictif appelé Chimpanz. Le film semble être une satire du régime du président camerounais Paul Biya, au pouvoir depuis 1982.

KENYA: LA HAUTE COUR LÈVE L'INTERDICTION SUR UNE PIÈCE DE THÉÂTRE

La Commission nationale d'art dramatique, qui dépend du ministère kenyan de l'Éducation, a interdit à une troupe d'écoliers de jouer Shackles of Doom lors du prochain Festival national d'art dramatique. Les membres de la commission ont avancé que cette pièce, qui traite du pouvoir et des inégalités parmi les groupes ethniques au Kenya, était susceptible d'inciter à la haine et donc de nuire à la sécurité nationale.

Néanmoins, la Haute cour a levé cette interdiction en réponse à une pétition adressée par le défenseur des droits humains Okiya Omtatah. La cour a jugé qu'il y avait eu abus de procédure dans la décision d'interdire la pièce.

NIGERIA: UN DOCUMENTAIRE SUR LA GRÈVE GÉNÉRALE CENSURÉ

Le 8 avril dernier, le Conseil national de censure des films et vidéos a écrit une lettre pour empêcher la projection en public du documentaire, intitulé Fuelling Poverty, qui évoque les grèves et les mouvements de protestation organisés au Nigeria en janvier 2012, lorsque le président nigérian Goodluck Jonathan a supprimé les subventions à l'essence.

Le film, financé par le Projet de justice Société ouverte pour l'Afrique de l'Ouest, qui dépend de la Fondation Soros, montre des unes de journaux et des images issues de journaux télévisés. Le Conseil a jugé ce documentaire « trop provocant » et « risquant d'encourager les troubles de l'ordre public et de nuire à la sécurité nationale ». Les producteurs ont également été prévenus que les forces de sécurité avaient été « alertées ».

AFRIQUE DU SUD: UN TABLEAU REPRÉSENTANT LE PRÉSIDENT JACOB ZUMA ET NELSON MANDELA COMME DES BLANCS RETIRÉ D'UNE GALERIE

Simunye (mot zoulou signifiant « nous ne faisons qu'un ») est le titre d'un tableau de Kobus Myburgh, qui représente le président sud-africain Jacob Zuma et Nelson Mandela comme des blancs. Le 15 avril dernier, cette œuvre aurait été retirée d'une exposition à Nelspruit, dans l'est du pays.

Cette peinture devait être exposée dans un musée local en l'honneur de la Journée mondiale de l'Art. Néanmoins, suite à l'inspection du directeur du Conseil des arts et de la culture, le tableau a été considéré « inapproprié pour une exposition publique » et placé dans une réserve.

L'artiste a expliqué que Simunye n'était pas un symbole de protestation, mais « un message positif selon lequel, en réalité, nous sommes tous semblables [...] Nous sommes et demeurons égaux, quelle que soit la couleur de notre peau ».

AMÉRIQUES

CHILI: UN DOCUMENTAIRE SUR LES RAPPORTS ENTRE LES MÉDIAS ET LA DICTATURE DÉPROGRAMMÉ D'UNE CHAÎNE TÉLÉVISÉE

Le documentaire El diario de Agustín (Le journal d'Agustín) a été déprogrammé de la chaîne câblée ARTV le 25 avril dernier. Ce film évoque la relation entre Agustín Edwards, propriétaire du journal chilien El Mercurio, et Augusto Pinochet, dictateur qui a dirigé le Chili de 1973 à 1990.

El diario de Agustín a été modifié il y a trois ans pour répondre « aux normes télévisuelles publiques » mais il n'a jamais été diffusé.

VENEZUELA: UNE ATTAQUE AU GAZ LACRYMOGÈNE LORS D'UNE PIÈCE DE THÉÂTRE

Le 11 avril dernier, des bombes lacrymogènes ont été lancées à l'intérieur d'un théâtre alors que l'actrice vénézuélienne Norkys Batista jouait sa pièce Orgasmes à Caracas. Cet incident survient un mois après que cette femme s'est vu interdire de jouer cette pièce dans des salles gérées par l'État, en raison du soutien qu'elle a apporté à un candidat de l'opposition lors de l'élection présidentielle qui s'est tenue le 14 avril.

L'actrice a expliqué avoir été prévenue une semaine avant que des groupes en faveur du gouvernement prévoyaient une attaque lors de sa représentation. Près de 2 500 personnes ont dû être évacuées du théâtre.

ASIE

CHINE: LA VIDÉO SATIRIQUE EN LIGNE D'UN CHANTEUR BLOQUÉE

Le 8 avril, le chanteur chinois Li Lei a publié Le rêve chinois, une vidéo satirique se référant aux projets de Xi Jinping pour le pays. La vidéo aurait été bloquée sur YouTube le 10 avril. Cette chanson - qui évoque « Le rêve chinois », slogan du président chinois - était dédiée à la femme de ce dernier, et les paroles, controversées, se référaient à la dictature et au totalitarisme en Chine, telles que : « Le rêve chinois n'est pas le rêve de fonctionnaires corrompus. C'est le rêve du peuple. »

La vidéo remet en cause la signification officielle du « rêve chinois », défini par le Parti communiste comme « la protection et le développement du socialisme en prenant les caractéristiques chinoises en compte ».

CHINE: UN FILM AMÉRICAIN RETIRÉ DES SALLES DE CINÉMA À LA DERNIÈRE MINUTE

Le film américain Django Unchained, de Quentin Tarantino, a été déprogrammé des cinémas chinois quelques minutes avant sa sortie officielle le 11 avril, officiellement pour des « raisons techniques ».

Ce long-métrage qui, comme la plupart des œuvres de Quentin Tarantino, contient de nombreuses scènes de violence explicite, raconte l'histoire d'un esclave américain qui se révolte contre ses propriétaires pour sauver sa femme. Les scènes incriminées ont été modifiées pour répondre aux normes chinoises. Cependant, il est possible que d'autres scènes de violence et de nudité soient remaniées avant la sortie du film, repoussée au 12 mai.

CORÉE DU SUD: UNE VIDÉO DE PSY INTERDITE SUR LES CHAÎNES NATIONALES

Les chaînes nationales sud-coréennes n'ont pas le droit de diffuser Gentleman, clip vidéo populaire du chanteur sud-coréen Psy, auteur de Gangnam Style, car on y voit l'artiste « dégrader des biens publics », et cette scène n'est pas conforme aux normes éthiques du diffuseur. Au début de la vidéo, on voit Psy donner un coup de pied dans un plot sur lequel est marqué « interdiction de se garer ».

Le clip a été visionné près de 300 millions de fois sur YouTube depuis sa sortie le 12 avril dernier.

PAKISTAN: LES AUTORITÉS BLOQUENT UNE VIDÉO EN LIGNE SE MOQUANT DE L'ARMÉE

Le 20 avril, le clip vidéo de la chanson satirique Dhinak Dhinak du groupe pakistanais Beygairat Brigade, qui tourne la police et les autorités en dérision, a été mis en ligne sur Vimeo, avant d'être bloquée par l'Autorité pakistanaise des télécommunications.

Ce groupe est célèbre pour ses chansons controversées qui traitent du pouvoir et du statu quo au Pakistan. À la fin du clip, les membres du groupe tiennent une pancarte sur laquelle on peut lire : « Inutile d'aimer cette vidéo. Nous serons morts de toute façon ! »

THAÏLANDE: UN DOCUMENTAIRE SUR LE CONFLIT FRONTALIER INTERDIT

Le 23 avril dernier, le ministère thaïlandais de la Culture a interdit Boundary, un documentaire thaïlandais sur le conflit qui dure depuis un millénaire concernant la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge. Les autorités ont justifié leur décision en affirmant que le film contenait « des informations sur des dossiers en cours d'examen devant des tribunaux thaïlandais, qui ne sont pas officiellement clos ».

Le documentaire, réalisé par Nontawat Numbenchapol, raconte l'histoire des milliers de personnes qui ont été déplacées et tuées lors d'une série d'affrontements en avril 2011 dans la région des monts Dângrêk. Cette zone est actuellement revendiquée à la fois par la Thaïlande et le Cambodge, et la Cour internationale de justice (Nations unies) doit se prononcer sur son avenir.

Nontawat Numbenchapol a déclaré qu'il avait « envisagé ce film comme un espace où les gens vivant dans ces territoires pourraient exprimer leur opinion et leurs sentiments, et les communiquer au monde extérieur, ce qu'ils n'ont jamais eu l'occasion de faire dans d'autres médias thaïlandais ».

VIÊT-NAM: UN POÈTE EMPRISONNÉ DEPUIS 37 ANS GRAVEMENT MALADE

Le poète vietnamien Nguyen Huu Cau, placé en détention en 1975 puis une nouvelle fois en 1982 pour avoir écrit des poésies sur le pouvoir et la corruption des responsables du Parti communiste, est gravement malade. Le 25 mars dernier, sa fille Nguyen Thi Anh Thu a annoncé qu'il souffrait d'une maladie cardiaque et d'ischémie cérébrale, et qu'il était presque aveugle.

Nguyen Huu Cau a été arrêté pour « sabotage » et condamné à mort. Sa peine a finalement été commuée en réclusion à perpétuité.

EUROPE ET ASIE CENTRALE

FRANCE. APPLE RETIRE DE SA BOUTIQUE 1 500 BANDES DESSINÉES POUR ADULTES JUGÉES « PORNOGRAPHIQUES POUR LES AMÉRICAINS »

Le 8 avril dernier, l'entreprise américaine Apple aurait demandé aux éditions Izneo, qui publient des BD françaises pour adultes, de retirer 1 500 exemplaires de sa boutique de livres en ligne, car ces ouvrages sont considérés comme « pornographiques pour [le public] américain ». Quelque 4 000 livres en ligne publiés par Izneo sont disponibles dans la boutique d'Apple.

Le 31 mars, l'entreprise a donné 30 heures à la maison d'édition pour retirer le contenu jugé offensant, sous peine de voir son application totalement supprimée de la boutique. Apple a jugé pornographiques toutes les bandes dessinées dont la couverture « montre des seins nus, un fort décolleté ou des poses suggestives ».

ALLEMAGNE: UN LIVRE ISLANDAIS MENTIONNANT HITLER PARTIELLEMENT RÉÉCRIT POUR RÉPONDRE AUX NORMES ALLEMANDES

Plusieurs universitaires ont récemment découvert que la version allemande du livre The woman at 1000, de l'écrivain islandais Hallgrímur Helga, était beaucoup plus courte que la version danoise. Ils l'ont signalé lors de la sortie de cette seconde version le 12 avril.

Le roman a été publié en allemand en 2011, et Hallgrímur Helga s'est rendu compte que 30 chapitres, évoquant Adolf Hitler, les SS et la guerre, ont été soit réécrits, soit supprimés. Il espère aujourd'hui que le texte intégral sera publié en Allemagne.

ESPAGNE: PLUSIEURS CHAÎNES DE LIBRAIRIES RETIRENT UN LIVRE AU SUJET DE LA PRINCESSE DES ASTURIES

Le 7 avril, le livre Adieu Princesse - biographie controversée de la princesse Letizia, future reine d'Espagne - a été retirée des étagères des plus grandes chaînes de librairies en Espagne.

Le livre, écrit par David Rocasolano, révèle des secrets intimes concernant la princesse. L'auteur affirme qu'elle a subi un avortement en secret avant de rencontrer le prince Felipe de Borbón, à une époque où cette intervention était encore illégale dans le pays. Il affirme aussi qu'elle a demandé que toutes les preuves inscrites à son dossier médical soient détruites. La publication de cet ouvrage survient à un moment où la famille royale se retrouve au cœur de scandales de corruption.

TURQUIE: UN PIANISTE CONDAMNÉ POUR DES PUBLICATIONS « BLASPHÉMATOIRES »

Le 15 avril dernier, le célèbre pianiste turc Fazil Say a été condamné à 10 mois de prison avec sursis par le 19e tribunal pénal d'Istanbul. La cour l'a déclaré coupable d'avoir bafoué l'article 216(3) du Code pénal, qui interdit « le dénigrement des valeurs religieuses respectées par une partie de la société ».

En juin 2012, Fazil Say a été inculpé par le bureau du procureur public d'Istanbul après avoir publié plusieurs messages sur Twitter en avril. Cet homme affirme qu'il n'a pas insulté l'islam et qu'il n'a fait que publier un vers d'un poème.

Il est à craindre que la déclaration de culpabilité de Fazil Say soit motivée par des raisons politiques. Cet éminent détracteur du gouvernement actuel, dirigé par le parti de la justice et du développement (AKP), s'est ouvertement déclaré athéiste.

ROYAUME-UNI: LA CHANSON DU MAGICIEN D'OZ CENSURÉE CAR INSULTANTE ENVERS MARGARET THATCHER

Le 12 avril dernier, la BBC aurait hésité à diffuser la chanson Ding dong ! de la comédie musicale Le Magicien d'Oz. Ce morceau est entré dans les principaux hit-parades car il connaît un grand succès depuis la mort de l'ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher. La BBC a annoncé qu'elle ne diffuserait pas la chanson en entier lors de son hit-parade sur Radio 1.

«Ding dong! The Wicked Witch is dead/ Wake up sleepy head, rub your eyes, get out of bed» (Ding dong ! La méchante sorcière est morte/Réveille-toi petite marmotte, frotte tes yeux et sors du lit) est un des vers de la chanson. Ces paroles auraient été utilisées par des opposants à la politique et au gouvernement de Margaret Thatcher pour célébrer sa mort.

OUZBÉKISTAN: UN ÉCRIVAIN LIBÉRÉ AU BOUT DE 14 ANS

Mamadali Makhmoudov, écrivain ouzbek âgé de 72 ans, a été libéré après avoir passé 14 ans en prison. Il avait été déclaré coupable en 1999 sur la base d'accusations probablement fabriquées de toutes pièces. Cet homme a été torturé en prison et les femmes de sa famille ont été menacées de viol.

Sa peine aurait dû prendre fin en février dernier lorsqu'il a été condamné à trois ans supplémentaires le 8 avril dernier pour avoir enfreint le règlement de la prison. Il avait déposé un recours avant d'être relâché le 19 avril, à sa grande surprise.

AFRIQUE DU NORD ET MOYEN-ORIENT

ALGÉRIE: UN RAPPEUR JUGÉ POUR UNE CHANSON TOURNANT LA POLICE EN RIDICULE

Le 23 avril, le rappeur algérien Cheb Faisal a été déféré en justice à Oran en raison d'une de ses chansons, dans laquelle il semble se moquer de la police. Il n'a enregistré ce morceau nulle part mais l'a interprété en concert dans des discothèques à Oran. Le parquet a réclamé une peine de six mois d'emprisonnement. Le verdict sera rendu le 2 mai.

ÉGYPTE: UN COMÉDIEN INTERROGÉ POUR AVOIR « INSULTÉ » LE PRÉSIDENT

Le satiriste égyptien Bassem Youssef a été questionné par le procureur général le 1er avril dernier pour avoir, semble-t-il, insulté l'islam et le président égyptien Muhamad Morsi Youssef. Il a été libéré au bout de trois heures d'interrogatoire.

Le procureur général a affirmé que cet homme portait atteinte à la religion et au président dans son émission …..Al Bernameg, dans laquelle il se moque des fondamentalistes et du chef de l'État. Néanmoins, un tribunal du Caire a rejeté cette allégation le 9 avril.

Plusieurs poursuites engagées par le passé contre le comédien sont restées sans suite, notamment la plainte déposée par Mahmoud Abul Enein, avocat affilié aux Frères musulmans. Celui-ci avait réclamé la suspension de la licence accordée à la chaîne télévisée privée par satellite Capital Broadcasting Centre, qui diffuse l'émission de Bassem Youssef, car il considérait que ce programme « corrompait la morale » et bafouait « les principes religieux ».

MAROC: UN RAPPEUR RELÂCHÉ AU BOUT D'UN AN DE PRISON

Le rappeur Mouad Belghouat, plus connu sous le nom d'El Haqed, aurait été libéré le 2 avril dernier après avoir purgé une peine d'un an de prison pour sa chanson Fils de l'État, dans laquelle il critique la corruption et l'opulence de la famille royale.

Mouad Belghouat a été arrêté pour non-respect « de fonctionnaires dans le cadre de leur fonction » dans le but de « nuire à leur honneur », et pour avoir « méprisé » les institutions nationales.

Il a été emprisonné en 2011 sur la base de fausses accusations, semble-t-il.

LIBAN: UN FILM TOURNÉ EN ISRAËL INTERDIT DE PROJECTION

Le 29 avril, le ministère libanais de l'Intérieur a empêché la projection au Liban du film …L'attaque, réalisé par Ziad Doueiri, car certaines scènes ont été tournées à Tel Aviv et plusieurs acteurs israéliens jouent dans ce film.

Le ministère de la Culture a soutenu que ce long-métrage n'était « pas suffisamment libanais » pour pouvoir être diffusé, et il a ajouté qu'il ne permettrait pas à des acteurs israéliens de représenter le Liban lors des Oscars.

L'attaque raconte l'histoire d'un chirurgien originaire du Moyen-Orient et travaillant dans un hôpital de Tel Aviv, dont la femme meurt dans un attentat suicide.

TUNISIE: DES ARTISTES DE RUE ÉCOPENT D'UNE AMENDE, MAIS LE CHEF D'INCULPATION DE « NON-RESPECT DE L'ÉTAT D'URGENCE » EST ABANDONNÉ

Il y a cinq mois, les artistes de rue Oussama Bouagila et Chahine Berriche ont été accusés d'avoir « écrit sur des biens publics sans autorisation » et d'avoir « bafoué état d'urgence ». Les deux hommes ont été arrêtés lorsque la police les a surpris en train de taguer « le peuple veut les droits du pauvre ».

Le 10 avril, un tribunal tunisien à Gabes les a sanctionnés d'une amende s'élevant à 100 dinars tunisiens (environ 47 euros), et a rejeté les chefs d'accusation plus graves de « non-respect de l'état d'urgence » et de « publication de fausses informations pouvant troubler l'ordre public ».

Oussama Bouagila et Chahine Berriche font partie de Zwewla, un collectif d'artistes connus pour taguer des messages ayant trait aux populations défavorisées en Tunisie.

Dernier Tweet :

Self-advocacy and persistence are key to making progress- lessons learned from human rights defender @jbedoyalimahttps://t.co/Fg0wVtpsJE