RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Journée mondiale de la radio: Renforcer la liberté d'expression et la diversité culturelle

REUTERS/AU-UN IST Photo/Tobin Jones/Handout

A l'occasion de la 3e Journée mondiale de la radio, le 13 février 2014, l'AMARC œuvre pour renforcer l'accès aux ondes pour les radios locales et communautaires. Dans cette perspective, l'AMARC appelle les radios communautaires à utiliser la plate-forme d'échange offerte par l'Union Internationale des Radios et Télévisions Publiques www.wrd13.com.

Le 3 novembre 2011, lors de sa 36e Conférence générale, l'UNESCO a reconnu le "pouvoir de transformation de la radio" en instituant la journée mondiale de la radio chaque 13 février. Cette date marque le lancement de la Radio des Nations Unies à New York en 1946 qui donne régulièrement la parole à l'AMARC.

Depuis la première émission, il y a plus d'un siècle, la radio est une source d'information et de mobilisation puissante pour l'éducation, le développement économique et le changement social. Dans un monde ou l'analphabétisme et l'illettrisme touche un quart de la population mondiale, la radio est le média qui atteint la plus large audience dans le monde. Pour Patrice Berger, ingénieur au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et Président de l'Office de la Radiodiffusion et des Communications Électroniques (ORCEL, France), « la moitié de la population mondiale est durablement affectée par l'illectronisme (information-illiteracy) et les radios publiques, associatives et communautaires restent le média de référence pour des milliards de personnes ». Le 13 février à Paris, l'AMARC rappellera qu'à l'ère des nouvelles technologies, ce média demeure le plus accessible au monde, avec de faibles couts de production et de diffusion.

La radio joue un rôle important dans la communication d'urgence et de secours aux sinistrés. Elle constitue également l'un des moyens les plus importants pour élargir l'accès à la connaissance. La Journée mondiale de la radio vise à sensibiliser le public à l'importance de la radio, à inciter les Etats à offrir un accès à l'information par la radio et à améliorer la coopération internationale entre les radios. Dans certains pays, les radios de service public et les radios communautaires et associatives sont à la pointe de cette coopération.

Cette année, c'est Paris qui est capitale de la Journée mondiale de la Radio 2014 !

Pour célébrer cette journée, le Comité international World Radio Day (WRD), qui regroupe les principales organisations audiovisuelles et des télécommunications, et notamment l'AMARC, a labellisé trois actions :

1- les radios du monde entier sont invitées à faire la promotion de la plateforme interactive officielle du Comité international WRD (www.wrd13.com) en invitant leurs auditeurs à y déposer des petits messages, dans toutes les langues, qu'elles peuvent dès aujourd'hui télécharger pour les diffuser le 13 février.

2- Un concert de musique classique offert par Radio France à toutes les radios – associatives, communautaires, privées ou publiques - qui pourront le diffuser gratuitement dans la journée du 13 février

3- Le Comité international WRD et l'URTI organisent la soirée officielle de la Journée Mondiale de la Radio 2014 au Théâtre du Châtelet, au cœur de Paris, le 13 février. Cette soirée sera suivie d'un concert de l'Orchestre National de France.

4- L'UNESCO encourage en outre les grands réseaux et les radios communautaires à promouvoir l'égalité des genres et de l'autonomisation des femmes. Grâce aux célébrations de la Journée Mondiale de la Radio partout dans le monde, l'UNESCO va promouvoir l'égalité des genres par :

  • La sensibilisation des propriétaires des radios, des cadres, des journalistes, et des gouvernements pour développer des politiques et des stratégies en matière de genre pour la radio.
  • L’élimination des stéréotypes et la promotion de la représentation multidimensionnelle à la radio.
  • Le renforcement des compétences en matière de radio pour la production de radio par les jeunes, en mettant l'accent sur les femmes en tant que productrices, animatrices, journalistes.
  • La promotion de la sécurité des femmes journalistes de radio.

Dernier Tweet :

Tenemos un nuevo perfil sobre la defensora de los derechos humanos Máxima Acuña de Chaupe https://t.co/r4sdCbufht #Perú