RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les gouvernements se soucient-ils de l'impunité?

Cette année, l’IFEX a pressé les gouvernements de faire preuve de volonté politique pour réduire l’impunité partout dans le monde. La prochaine tâche du réseau, encouragé par les réponses de certains officiels, sera de renforcer et d’étendre cet engagement

Permanent Mission of Greece to the United Nations, via Facebook

Les activités de lobbying pendant la campagne de 2014 de l'IFEX pour mettre fin à l'impunité ont suscité un certain nombre de réponses intéressantes du la part de gouvernements et de Missions permanentes aux Nations Unies. Un grand nombre de pays ont reconnu la première Journée internationale de la fin de l'impunité, le 2 novembre, par des déclarations officielles, des événements et des réactions dans les réseaux sociaux.

Première Journée internationale de la fin de l'impunité dans les réseaux sociaux
Dans sa déclaration officielle, le Président Barack Obama a exigé que ceux qui ont commis des crimes contre les journalistes rendent des comptes.




L'Ambassadeur de la Mission permanente des Pays-Bas à l'ONU a partagé avec l'IFEX la déclaration officielle de son ministre des Affaires étrangères.




La Mission du Liechtenstein à l'ONU a appelé tous les gouvernements à faire davantage pour s'attaquer à l'impunité.




Le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international a exposé ses vues sur l'importance de la Journée et les conséquences de tuer des journalistes.




La Mission allemande à l'ONU a joint sa voix à celle du Secrétaire général et a invité les gouvernements à se tenir debout pour défendre la justice.





Les yeux du monde entier sont fixés sur l'impunité

L'appel de l'IFEX aux représentants des États pour qu'ils montrent un engagement proactif à s'attaquer à l'impunité n'est pas resté lettre morte dans les Missions permanentes aux Nations Unies.

Les efforts déployés par le réseau de l'IFEX pour contester l'impunité systémique ont été reconnus de manière officielle lors d'une discussion interactive de haut niveau à l'occasion de la tenue d'une table d'experts des Nations Unies le 3 novembre, où on a présenté la bande-annonce de la campagne de 2014 de l'IFEX.

L'IFEX a également reçu la reconnaissance suivante du président de la table d'experts, George Papagiannis, Spécialiste de programme, Relations externes & Agent d'information au bureau de l'UNESCO à New York , avant la présentation de la bande-annonce de la campagne de 2014:

« Beaucoup de gens connaissent bien [l'IFEX] pour son leadership dans le domaine de la défense de la liberté d'expression, [et il] est l'une des premières organisations à se mobiliser autour de la question de l'impunité. L'IFEX en fait beaucoup pour sensibiliser le monde par l'entremise de son vaste réseau de soutien aux média locaux et de groupes de revendication, et aussi grâce aux réseaux sociaux. »



Les représentants des Missions permanentes ont été actifs et enthousiastes pendant cet événement.

Dans ses observations préliminaires, le Représentant Permanent de la Grèce à l'ONU, l'Ambassadeur Michel Spinellis, a déclaré que la communauté internationale avait la responsabilité d'agir : « Tous ces crimes haineux devraient servir de catalyseur afin de renforcer la détermination de la communauté internationale à faire tout ce qu'il faut pour en traduire les auteurs en justice. »

Par ailleurs, la Mission espagnole à l'ONU figurait parmi les nombreux groupes qui ont tweeté en direct à la table d'experts.




L'Afghanistan se jure de mettre fin à l'impunité contre les journalistes
Un des développements les plus encourageants de la campagne de cette année est survenu lorsque des représentants du gouvernement d'Afghanistan, dont le Chef de l'Exécutif du gouvernement d'Unité nationale et vice-président (insert name), a reconnu l'importance du 2 novembre et de la campagne nationale animée par le groupe local membre de l'IFEX, le Centre des journalistes d'Afghanistan (Afghanistan Journalists Center, AFJC).

« Il semble y avoir une volonté politique de s'attaquer à la question de l'impunité », a déclaré le président de l'AFJC, Ahmad Quraishi, qui a également demandé des gestes concrets en 2015. « Nous devons voir toutefois le gouvernement adopter quelques mesures pratiques pour enquêter dans les dossiers des victimes liées aux médias. Nous allons continuer à défendre cette position pour nous assurer que le nouveau gouvernement remplit ses promesses. »

Ce que nous apportera la nouvelle année
Avec la Journée internationale de la fin de l'impunité officiellement instituée par l'ONU le 2 novembre, il y a maintenant pour la société civile mondiale et les gouvernements proactifs une véritable occasion de braquer chaque année les projecteurs sur la nécessité de rehausser les protections offertes aux journalistes. La clé, toutefois, consistera à transformer cette bonne volonté en gestes concrets.

Ce n'est pas une mince tâche pour les défenseurs de la libre expression. Mais c'est un défi que, si on s'appuie sur les succès de 2014, les membres de l'IFEX sont plus que déterminés à relever en 2015.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Il y a plus !
Assurez-vous de consulter les the histoires brèves qui suivent pour obtenir un portrait général de la campagne de cette année contre l'impunité :

  • Pour lire davantage d’informations sur la façon dont les autorités philippines ont réagi à notre campagne « Tweetez pour la justice » commémorant le cinquième anniversaire du Massacre d’Ampatuan, cliquez ici.
  • Pour avoir le portrait général de la façon dont les membres de l’IFEX ont exercé des pressions auprès de leurs gouvernements respectifs pendant la campagne, et connaître les autres activités qu’ils ont organisées, jetez un coup d’œil sur cette brève histoire sur Storify.
  • Qu’est-ce qui s’en vient ? L’IFEX regarde vers l’avenir pour les prochaines années et déterminera des moyens pour le réseau de faire avancer la lutte mondiale contre l’impunité.

Dernier Tweet :

#Brasil: el V Manual de #Periodismo #Humanizado muestra como tratar los temas del colectivo #LGBTQI+… https://t.co/GIOiHCmkHl