RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les arrestations continuent, un journaliste libéré

Reporters sans frontières dénonce l'arrestation, le 8 juillet 2009, de Mohamed Ali Dadkhah, avocat de nombreux journalistes et cyberdissidents, et membre fondateur du Centre des défenseurs des droits de l'homme aux côtés de Shirin Ebadi, Prix Nobel de la paix. Il a été arrêté à son bureau à Téhéran, avec d'autres collègues. On est sans nouvelles d'eux depuis leur interpellation.

Par ailleurs, Mohammad Reza Yazdan Panah, collaborateur des journaux réformateurs "Shargh", "Kargozaran" (suspendu en 2008), "Hammihan" et "Farhikhtegan", a également été arrêté le 7 juillet 2009 à son domicile de la capitale, et transféré dans un lieu inconnu. Son blog est consultable sur: http://booyekhaak.blogfa.com/

"Alors que les autorités affirment qu'elles ont relâché la majorité des personnes arrêtées pendant les manifestations de l'opposition, nous constatons de notre côté que les arrestations continuent", a affirmé l'organisation.

Par ailleurs, Mostafa Ghavnlo Ghajar, collaborateur de plusieurs journaux et spécialiste des "médias étrangers" à la Radio Gotogo, arrêté le 22 juin à minuit à son domicile, a quant à lui été libéré le 6 juillet 2009. Son blog est consultable sur: http://www.ghajar.ir/

Selon Reporters sans frontières, 35 journalistes et blogueurs sont emprisonnés aujourd'hui en Iran.

Dernier Tweet :

Javier Ortega, Paúl Rivas y Efraín Segarra fueron homenajeados en #PerDebate18 https://t.co/qawMh4Gayh @FUNDAMEDIOS… https://t.co/5VkdTUG7uu