RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Arrestation de Nassrin Soutodeh, avocate de plusieurs journalistes emprisonnés

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières condamne l'arrestation de la défenseur de la liberté d'expression, Nassrin Soutodeh, avocate de plusieurs journalistes emprisonnés, qui a été arrêtée le 5 septembre 2010 pour "publicité contre le régime" et "réunion pour comploter contre le régime". Elle avait reçu une convocation du parquet rattaché aux tribunaux révolutionnaires (dad sarat amniah), dont les locaux sont situés dans l'enceinte de la prison d'Evin.

"Depuis un an, Nassrin Soutodeh est la porte-parole des victimes de l'injustice, dont le régime cherche à faire taire la voix. Nous rappelons que les prisonniers, notamment les journalistes incarcérés, sont privés de leurs droits les plus élémentaires. Jusqu'à présent, les avocats ne pouvaient pas rendre visite à leurs clients en détention, ni consulter leur dossier. Aujourd'hui, la répression est montée d'un cran : en arrêtant les avocats, le régime cherche à museler les dernières voix contestataires. Les associations d'avocats à travers le monde doivent se mobiliser afin d'exiger la libération immédiate de cette avocate courageuse", a déclaré Reporters sans frontières.

Me Nassrin Soutodeh a défendu plusieurs personnalités, notamment les journalistes Issa Saharkhiz et Mohammed Sedigh Kabodvand, gravement malades. Depuis juin 2009, elle n'a cessé de dénoncer les arrestations arbitraires et illégales, demandant aux autorités de respecter les droits des détenus, malgré plusieurs interpellations et les menaces.

Le 28 août, le bureau de Nassrin Soutodeh avait été perquisitionné avant d'être fermé par les autorités. Elle avait alors déclaré : "Leur but est de vider le pays de ses défenseurs des droits de l'homme."

Dernier Tweet :

IFEX joins all media partners and colleagues in celebrating release of Jones Abiri after 2 long years:… https://t.co/tHQhrprsk2