RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

TROIS EMPLOYÉS DE MÉDIAS D'INFORMATIONS OCCIDENTAUX SONT TUÉS EN UNE SEMAINE

Un journaliste du « New York Times » et deux employés de Reuters ont été tués à Bagdad la semaine dernière, rapportent le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), Reporters sans frontières (RSF) et les dépêches.

Khalid W. Hassan, reporter irakien et interprète du « New York Times », a été abattu à Bagdad tandis qu'il se rendait en voiture au travail, rapporte le CPJ. Il avait appelé au bureau pour dire que son trajet habituel était bloqué par un poste de contrôle de sécurité et qu'il allait emprunter un autre itinéraire.

D'après le « Times », une demi-heure plus tard, Hassan a appelé sa mère pour lui dire « On m'a tiré dessus ». Sa famille a appelé plus tard au bureau pour rapporter qu'il avait été tué.

« Il n'y a pas de moyen sûr de rapporter la nouvelle de ce qui se passe dans les rues Bagdad. Le fait que Khalid Hassan ait été abattu en se rendant au travail nous rappelle que même les tâches les plus simples, les plus routinières de la vie quotidienne peuvent s'avérer mortelles dans un environnement où règne la violence », dit le CPJ.

Hassan, qui travaillait pour le journal depuis quatre ans à Baghdad, « faisait partie d'une communauté étendue, parfois discrète, de collecteurs d'informations, de traducteurs et d'employés de soutien irakiens, qui prennent chaque jour des risques immenses pour nous aider à comprendre la lutte et les tourments de leur pays », a déclaré Bill Keller, directeur de la rédaction du « Times ». « Sans eux, la compréhension par les Américains de ce qui se passe sur le terrain en Irak serait beaucoup, beaucoup moins bonne. »

Le 9 juillet, un photographe et un chauffeur irakiens travaillant pour l'agence de nouvelles Reuters ont été tués dans l'est de Bagdad lors d'un affrontement entre les forces américaines et des miliciens chiites, rapporte RSF. Le photographe Namir Noor-Eldeen et son chauffeur, Saïd Chmagh, ont été tués par balles dans un incident qui n'a pas été éclairci. Selon des témoins, un hélicoptère américain a tiré une roquette, mais d'autres sources ont affirmé à Reuters que les deux hommes auraient pu être tués par un obus de mortier lancé par les membres d'une milice irakienne.

Selon l'armée américaine, neuf hommes armés ont été tués dans cet incident, en plus des deux employés de Reuters, tandis que la police irakienne et des responsables médicaux portent le bilan des morts à 19, en incluant les autres civils.

D'après le CPJ, Hassan était le deuxième employé du « Times » à perdre la vie dans le conflit irakien; pour sa part, RSF établit à six le total des employés de Reuters qui ont été tués. Au moins 110 journalistes et 40 employés des médias, des Irakiens pour la plupart, ont été tués depuis le début de l'invasion en 2003, rapporte le CPJ.

Consulter les sites suivants :
- CPJ : http://tinyurl.com/2tfu4a
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=22911
- « The New York Times » : http://tinyurl.com/yqptct
- Reuters : http://tinyurl.com/245o7g
- Journal en ligne des journalistes irakiens : http://www.journal-iraq.com
(17 juillet 2007)

Dernier Tweet :

Would you like to learn more about practical tools and tactics to defend against online hate and harassment? Check… https://t.co/Yata0Hg2y3