RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

DES JOURNALISTES KURDES PERDENT LA VIE DANS UN ATTENTAT SUICIDE EN IRAK; DEUX AUTRES JOURNALISTES SONT CONDAMNÉS À MORT EN IRAN

Un attentat suicide à Kirkouk, dans le nord de l'Irak, le 16 juillet a coûté la vie à 85 personnes au moins, dont un rédacteur et un reporter, et a fait plus de 180 blessés, selon ce que rapportent le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et le Syndicat des journalistes du Kurdistan (KJS), basé à Londres.

Le chauffeur d'un camion bourré d'explosifs a fait sauter son véhicule près d'un bureau de l'Union Patriotique du Kurdistan, dit le CPJ, endommageant plusieurs édifices adjacents, notamment le bureau de l'Association culturelle et sociale de Kirkouk, financée par le Gouvernement régional du Kurdistan et qui publie l'hebdomadaire « Kirkuk al-Yawm » et le trimestriel « Kirkouk ».

Mustafa Gaimayani, rédacteur au « Kirkuk al-Yawm », qui possède la double citoyenneté suédoise et irakienne, et Majeed Mohammed, un des reporters sportifs du journal, ont été tués dans l'explosion tandis qu'ils préparaient la publication du journal. Les deux journalistes étaient également correspondants de l'hebdomadaire en langue kurde « Hawal ». Selon le KJS, un journaliste appelé Tayib Abdulla Jaff a aussi été tué. Plusieurs autres journalistes, dont les rédacteurs en chef du « Kirkuk al-Yawm » et « Kirkouk », ont été blessés dans l'explosion.

Par ailleurs, deux journalistes kurdes ont été condamnés à mort le 16 juillet dans la région kurde du nord-ouest de l'Iran, selon ce que rapportent Reporters sans frontières (RSF) et le KJS. Adnan Hassanpour, qui écrivait des articles sur la question kurde pour le magazine « Asou », maintenant disparu, a été trouvé coupable, à l'issue d'un procès à huis clos, d'« activités subversives mettant en danger la sécurité nationale » et d'« espionnage ». Au moment d'aller sous presse on ne connaissait pas la nature des accusations contre Abdolvahed « Hiva » Botimar, collaborateur au « Asou » et membre actif de l'ONG environnementale Sabzchia.

Selon RSF, avec huit journalistes actuellement en prison, l'Iran demeure le pire geôlier du Moyen-Orient pour la presse.

Consulter les sites suivants :
- CPJ : http://cpj.org/killed/killed07.html
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=23028
- KJS : http://www.kurdistanjournalists.org/
(24 juillet 2007)

Dernier Tweet :

El derecho humano de informar y ser informado es fundamental https://t.co/vMWtzGtf73 @IPLEXcr