RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

AGISSEZ ! AIDEZ DES MUSICIENS IRAKIENS EN EXIL

Les membres du groupe musical irakien « Acrassicauda » sont en exil à l'heure actuelle et ils ont besoin de votre aide pour survivre. Le groupe - seul groupe heavy metal d'Irak - a reçu des menaces de mort parce qu'il est « trop occidentalisé » et a dû fuir le pays récemment et passer en Syrie.

Les musiciens font l'objet d'un film documentaire intitulé « Heavy Metal in Baghdad », dont la première mondiale a eu lieu dans le cadre du Festival International du Film de Toronto plus tôt ce mois-ci. Le documentaire suit le groupe depuis la chute de Saddam Hussein en 2003 jusqu'à l'heure actuelle, où ils doivent se battre pour jouer de la musique en dépit des risques sécuritaires qui entourent l'organisation d'un événement à Bagdad, et de la destruction par une bombe de leur local d'exercice.

Les cinéastes, Suroosh Alvi, né à Toronto, et Eddy Moretti, se sont rendus en Irak pour capter l'histoire du groupe dans un film qui intéressera même ceux qui ne sont pas des fans de ce genre musical. Selon les cinéastes, « jouer de la musique heavy metal dans un pays musulman a toujours été une proposition difficile (sinon impossible), mais après le renversement du régime de Saddam, il y a eu pour le groupe un bref moment au cours duquel la vraie liberté a semblé possible. Cet espoir s'est évanoui rapidement lorsque leur pays a sombré dans une sanglante insurrection [...] Leur histoire reflète les espoirs inexprimés de toute une génération de jeunes Irakiens. »

D'après un article publié en novembre 2006 par IRIN, le service des nouvelles de l'ONU, l'Association des Artistes irakiens a déclaré que la plupart des chanteurs irakiens avaient déjà fui le pays et que « 75 chanteurs au moins avaient été tués depuis le début, en 2003, de l'invasion de l'Irak par les forces militaires dirigées par les États-Unis ».

Cette année, les membres du groupe sont partis pour la Syrie, d'où ils risquent d'être déportés à l'expiration de leur visa le 10 octobre. D'après les producteurs du film, le gouvernement syrien se montre de plus en plus hostile aux réfugiés irakiens et a commencé à les refouler.

Les producteurs tentent d'aider le groupe à trouver un pays plus sûr et demandent des dons - la moindre contribution est la bienvenue - pour que ces jeunes hommes et leur famille n'aient pas à retourner en Irak et courir la possibilité, très réelle, de mourir.

Pour faire un don par l'entremise de Paypal, cliquer ici :
http://www.heavymetalinbaghdad.com/donations.html
Aller à :
- Heavy Metal in Baghdad : http://www.heavymetalinbaghdad.com/
- Freemuse/IRIN, à prpos des musiciens tués : http://tinyurl.com/37qlpc
(18 septembre 2007)

Dernier Tweet :

How did social media pressure help the release of Pashtun human rights activist Gulalai Ismail who was detained at… https://t.co/ovtJfxqXc5