RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Onze membres de la famille d'un journaliste assassinés à Bagdad suite aux menaces d'une milice chiite contre lui

RSF/IFEX) - RSF est choquée par l'assassinat de onze membres de la famille de Dia al-Kawwaz, rédacteur en chef de "Shabeqat Akhbar al-Iraq", le 25 novembre 2007 à Bagdad. Le journaliste, réfugié en Jordanie, avait reçu il y a peu des menaces téléphoniques de milices irakiennes.

"Nous exhortons le gouvernement de Nouri Al-Maliki à ouvrir une enquête pour identifier les auteurs de ce carnage et les traduire devant la justice. L'impunité qui règne en Irak depuis cinq ans favorise les attaques contre les professionnels des médias et leurs proches. Mais plus troublante encore est la paralysie des forces de l'ordre lorsqu'elles sont témoins de ces violences. Les policiers postés à un barrage de sécurité situé près de la maison des victimes ne sont pas intervenus et n'ont pas cherché à poursuivre les assassins", s'est indignée l'organisation.

"Les journalistes irakiens sont complètement désarmés et impuissants face aux milices qui agissent dans la capitale. Comme Dia al-Kawwaz, des centaines d'entre eux se sont réfugiés à l'étranger mais leurs proches restés en Irak sont exposés à des représailles", a ajouté RSF.

Selon le journal "Shabeqat Akhbar al-Iraq", des inconnus armés se sont introduits, le 25 novembre, peu après 7 heures du matin (heure locale), au domicile de la famille du journaliste Dia al-Kawwaz, dans le quartier al-Shaab, dans le nord-est de Bagdad. Deux de ses soeurs, leurs maris et leurs sept enfants (âgés de 5 à 10 ans) ont été tués par balles. Les assassins, dont le nombre est estimé à cinq, ont pris la fuite à bord d'un véhicule non-immatriculé après avoir dynamité la maison. Selon des habitants du quartier, les policiers qui se trouvaient à proximité de la maison ne sont pas intervenus.

Al-Kawwaz a confirmé à RSF avoir récemment reçu des menaces téléphoniques de miliciens Badr (milice chiite, bras armé du Conseil suprême islamique irakien). Le journaliste est connu pour ses critiques virulentes à l'encontre de personnalités chiites au pouvoir et a notamment critiqué l'ingérence iranienne dans les affaires politiques en Irak.

"Shabeqat Akhbar al-Iraq" est un site d'informations en ligne consacré à l'actualité politique en Irak, créé en 2002. Al-Kawwaz, 46 ans, dirige le journal électronique depuis Amman, en Jordanie, en raison de l'insécurité qui prévaut en Irak.

A ce jour, pas moins de 206 professionnels des médias ont été assassinés en Irak depuis mars 2003. Par ailleurs, quatorze journalistes irakiens kidnappés n'ont toujours pas été libérés.

Dernier Tweet :

Fearing reprimand, student protesters in Bangladesh go silent https://t.co/S0ur0yS13x Fear of arrests and investiga… https://t.co/kuC7Sm461g