RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le correspondant d'un site Internet tué dans des circonstances troubles

(RSF/IFEX) - RSF demande aux autorités irakiennes l'ouverture d'une enquête suite à l'assassinat, dans des circonstances troubles, d'Ali Shafeya Al-Moussawi, correspondant du site Internet d'informations Alive in Baghdad ( http://aliveinbaghdad.org ), le 14 décembre 2007.

"Ce journaliste est mort pendant un raid des forces de l'ordre irakiennes dans son quartier. Le nombre élevé de balles retrouvées dans son corps nous laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un assassinat ciblé. Il est indispensable que les autorités irakiennes ordonnent l'ouverture d'une enquête afin de faire la lumière sur les circonstances de sa mort et déterminent le rôle des agents qui se trouvaient sur place", a déclaré l'organisation.

Le 14 décembre, Ali Shafeya Al-Moussawi, 23 ans, a été retrouvé mort à son domicile dans le quartier Habibiya, dans le nord-est de Bagdad, où avait lieu une intervention d'une unité des forces de l'ordre irakiennes. Selon le rapport d'autopsie, le journaliste a reçu 31 balles à la tête et à la poitrine. Joint par Reporters sans frontières, Brian Conley, fondateur du site Internet Alive in Baghdad, a affirmé que le journaliste travaillait depuis plusieurs mois sur des reportages sensibles qui pourraient avoir un lien avec sa mort.

Alive in Baghdad rassemble, depuis 2005, des témoignages essentiels sur la situation des Irakiens dans le pays et ceux réfugiés à l'étranger. Ce site a remporté le prix du meilleur Vidéoblog, à l'occasion de la quatrième édition du concours international de blogs (les BOBs) organisé à Berlin par la Deutsche Welle, en partenariat avec RSF, le 15 novembre.

Depuis le début du conflit en mars 2003, au moins 206 professionnels des médias ont été assassinés en Irak. Par ailleurs, quinze journalistes sont toujours retenus en otages.

Dernier Tweet :

Sudanese freelance journalist Amal Khalifa Idris Habbani is one of the recipients of the 2018 International Press F… https://t.co/uJDNf5tFiy