RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Nouvelle arrestation d'un journaliste par l'armée américaine

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est préoccupée par le maintien en détention de Rachid Majid Al-Sari, rédacteur en chef du bihebdomadaire "Al-Fatah", interpellé à son domicile le 18 janvier 2008 par des soldats américains.

"Cinq jours après l'interpellation de ce journaliste, on continue d'en ignorer les raisons. Les arrestations arbitraires et les fouilles intempestives menées par les soldats américains n'ont malheureusement pas diminué. Par le passé, plusieurs journalistes ont été emprisonnés puis relâchés sans qu'il soient reconnus coupables de quoi que ce soit. L'un d'entre eux, Bilal Hussein, toujours privé de sa liberté, a été récemment déféré à la justice après 19 mois de détention. Nous demandons aux autorités américaines de produire les preuves retenues contre Rachid Majid Al-Sari. Sinon, il doit être libéré immédiatement", a déclaré l'organisation.

Le 18 janvier, des soldats américains ont interpellé Rachid Majid Al-Sari à son domicile dans le quartier Al-Shaab (dans le nord-est de Bagdad) et l'ont emmené vers une destination inconnue. Selon ses collègues, il pourrait être détenu à la base militaire Al-Shaab. Son ordinateur a été saisi ainsi que des documents personnels.

"Al-Fatah" est un journal affilié au mouvement Sayyid Al-Shuhada, un parti islamique chiite, établi en 1991, qui prône un système fédéral en Irak.

Bilal Hussein, photographe de l'agence américaine Associated Press, est détenu depuis le 12 avril 2006 par l'armée américaine. Le département de la Défense a attendu novembre 2007 pour formellement déposer plainte contre le reporter irakien devant un tribunal de Bagdad qui devrait se prononcer prochainement. Bilal Hussein, 36 ans, est détenu à la prison de Camp Cropper (près de l'aéroport de Bagdad) (consulter les alertes de l'IFEX du 10 décembre, 21 novembre, 26 juillet, 9 mai et 12 avril 2007, entre autres).

Dernier Tweet :

32 human rights and free speech NGOs issue joint statement calling for immediate release of Mauritanian blogger Moh… https://t.co/1U9091C5mt