RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN CAMÉRAMAN EST TUÉ PAR UN ENGIN IMPROVISÉ

Un caméraman de la télévision a été tué la semaine dernière par l'explosion d'une bombe improvisée déposée en bordure de la route tandis qu'il se rendait de Bagdad à Samarra, rapporte Reporters sans frontières (RSF).

Alaa Abdulkarim al-Fartoosi, caméraman de Al-Forat TV, une chaîne de télévision par satellite appartenant au Conseil suprême islamique d'Irak, un parti politique chiite, a été tué le 28 janvier lorsque sa voiture a été touchée par une bombe dissimulée sur la route. Fatima al-Hassina, reporter à Al-Forat, et son assistant, Haidar Kadhem, ont été blessés. L'équipe se rendait à Samarra couvrir le deuxième anniversaire de l'attentat à la bombe de février 2006 qui a détruit le mausolée de l'imam chiite al-Hadi.

RSF fait remarquer que « la présence accrue des soldats américains et des policiers irakiens a réduit la fréquence des attentats à la bombe à Bagdad, mais pas dans le reste du pays ».

D'après l'Observatoire des libertés journalistiques, une organisation irakienne, la route de Bagdad à Samarra est l'une des plus dangereuses du pays. C'est sur cette route que Atouar Bahjat, de Al-Arabiya TV, et son équipe ont été enlevés et assassinés en 2006.

Selon RSF, au moins 208 journalistes et travailleurs des médias ont été tués en Irak depuis mars 2003.

Consulter les sites suivants :
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=25263
- Alerte de l'IFEX à propos de Bahjat : http://tinyurl.com/2lckd7
(5 février 2008)

Dernier Tweet :

Call for applications for IWMF reporting trips to Rwanda and the DRC in May 2018. https://t.co/FqhSNhcnLE…… https://t.co/1imHfT9vN3