RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste d'Al-Sumariya TV arrêté

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières demande la libération d'Ahmed Mahmoud Hassan, de la chaîne de télévision satellitaire Al-Sumariya, détenu depuis le 30 mars 2008. Les autorités irakiennes n'ont jusqu'à présent pas révélé les motifs de cette arrestation.

"Les arrestations arbitraires sont devenues monnaie courante en Irak. Les autorités irakiennes doivent cesser de multiplier les entraves au travail des médias. Aujourd'hui, rien ne justifie le maintien en détention d'Ahmed Mahmoud Hassan qui doit être libéré promptement", a déclaré l'organisation.

Ahmed Mahmoud Hassan a été arrêté, le 30 mars 2008, à Mahmoudiya (30 km au sud de Bagdad). Le journaliste couvrait des affrontements mettant aux prises les troupes irakiennes et des miliciens rebelles. Il serait détenu dans une base militaire.

Depuis le 1er janvier 2008, une dizaine de journalistes ont été interpellés sur le territoire irakien.

Par ailleurs, des miliciens affiliés à l'Armée du Mahdi ont mis le feu au domicile de Bachir Thaabane, de la radio publique irakienne, à Kout (180 km au sud de Bagdad). Les locaux de la chaîne de télévision Al-Irakiya, faisant également partie du Réseau des médias irakiens (public), ont été saccagés et brûlés dans la ville de Bassorah (550 km au sud de Bagdad).

Depuis le début de la guerre en Irak, en mars 2003, 210 professionnels des médias ont été assassinés. Des dizaines de journalistes ont été enlevés dont quinze sont toujours portés disparus.

Dernier Tweet :

Two years ago, a Colombian court finally sentenced the first assailant in the case of journalist Jineth Bedoya. But… https://t.co/izUsIuI8Km