RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une journaliste indépendante tuée devant son domicile

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est choquée par l'assassinat, le 4 mai 2008, de la journaliste indépendante Sirwa Abdel Wahab, à Mossoul (400 km au nord de Bagdad). Sa mort porte à 212 le nombre de professionnels des médias tués en Irak depuis le début du conflit, en mars 2003. Vingt-cinq d'entre eux ont été tués dans la ville de Mossoul.

"Ce nouvel assassinat vient allonger la liste des journalistes irakiens pris pour cibles dans leur pays par des groupes armés qui bénéficient d'une impunité totale. Nous demandons aux autorités irakiennes de mener une enquête approfondie afin d'identifier les auteurs de cet acte et prévenir de futurs assassinats similaires. Comme dans tant d'autres cas, Sirwa Abdel Wahad est tombée dans un guet-apens et n'avait aucune chance de s'en sortir. Nous pensons évidemment à l'entourage de la journaliste et lui présentons nos plus sincères condoléances", a déclaré l'organisation

Sirwa Abdel Wahab, 36 ans, a été assassinée devant son domicile, dans le quartier Al-Bakr (dans l'est de Mossoul). Elle s'apprêtait à se rendre à son travail lorsque des hommes armés ont tenté de la kidnapper. La journaliste, qui a refusé de les laisser faire, a été tuée d'une balle dans la tête, sous les yeux de sa mère.

Membre du Syndicat des journalistes du Kurdistan, Sirwa Abdel Wahab collaborait avec de nombreuses rédactions, dont l'agence de presse Reporters. Elle avait également travaillé pour la chaîne de télévision satellitaire Salaheddine.

Reporters sans frontières rappelle que 158 journalistes et 54 collaborateurs de presse ont été assassinés en Irak depuis le début du conflit en mars 2003. Par ailleurs, l'organisation est toujours sans nouvelles de 14 professionnels des médias enlevés dans le pays.

Dernier Tweet :

#HONDURAS | el @RSF_inter denuncia graves ataques a periodistas del departamento de Colón https://t.co/4Z4oMKMkfc @clibre