RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un caméraman détenu par l'armée américaine pour des raisons de sécurité

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières demande la libération immédiate d'Ali Al-Mashhadani, de l'agence de presse Reuters, détenu par les forces américaines en Irak.

"Ali Al-Mashhadani est détenu par l'armée américaine sans acte d'accusation depuis le 26 juillet 2008. Il doit être libéré tout de suite. L'arrestation par les forces américaines d'un journaliste et sa mise en détention sous des prétextes sécuritaires est inacceptable", a déclaré l'organisation.

Ali Al-Mashhadani, caméraman de l'agence de presse Reuters, a été arrêté le 26 juillet 2008 par les forces américaines, dans la zone verte e Bagdad, alors qu'il se trouvait dans le centre d'informations du parlement irakien. Le journaliste serait détenu car il pourrait, selon l'armée américaine, constituer un danger pour la sécurité de l'Irak et des forces de coalition. Ali Al-Mashhadani se trouve probablement au camp Cropper, une base américaine proche de l'aéroport de Bagdad.

Ali Al-Mashhadani avait déjà été placé en détention par les forces américaines, d'août 2005 à janvier 2006, après la découverte d'une vidéo et de photos sur l'insurrection des sunnites dans la province d'Anbar. Il a également été détenu pendant deux semaines en 2006. Aucune charge n'avait été retenue contre lui.

Ahmad Al-Nouri, cameraman de l'agence de presse Associated Press, a été arrêté par les forces américaines, le 4 juin 2008, pour des raisons de sécurité. Il est toujours en détention sur une base américaine à Tikrit (nord de Bagdad).

Dernier Tweet :

Lebanon ramps up interrogations of online activists https://t.co/HT4jUPzkAq @Advox @timourazhari