RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'armée américaine refuse de libérer le photographe Ibrahim Jassam

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce le refus des autorités militaires américaines de se conformer à la décision de la cour criminelle centrale d'Irak, ordonnant la libération du photographe de l'agence Reuters, Ibrahim Jassam. Selon Neal Fisher, porte-parole des autorités pénitentiaires américaines, l'armée américaine n'est pas liée par les ordres de la cour irakienne, le journaliste représenterait "une menace à la sécurité".

"On ne peut à la fois donner son appui à l'Etat de droit en Irak et rejeter les décisions de la justice irakienne. Les forces militaires américaines doivent sortir de cette contradiction et rendre sa liberté à Ibrahim Jassam", a déclaré Reporters sans frontières.

Ibrahim Jassam a été arrêté, le 1er septembre 2008, à son domicile, par les militaires américains et irakiens et mis en détention au Camp Cropper (près de l'aéroport de Bagdad). Le 30 novembre la cour criminelle centrale d'Irak a mis un terme à la poursuite judiciaire engagée contre le journaliste, en ordonnant sa libération.

Mise à jour du cas Jassam (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/99065

Dernier Tweet :

Philippines: Speak truth to power, keep power in check https://t.co/3JnxMnJ4WY "... the paramount duty of a free pr… https://t.co/hXI00qT2Bs