RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux assassinats ciblés de journalistes en deux jours; 230 journalistes tués pendant la guerre d'Irak

Les journalistes irakiens continuent à se faire tuer en toute impunité, même après le retrait des troupes américaines d’Irak. Le journaliste Riad Al-Saray a été tué cette semaine.
Les journalistes irakiens continuent à se faire tuer en toute impunité, même après le retrait des troupes américaines d’Irak. Le journaliste Riad Al-Saray a été tué cette semaine.

ANHRI

La violence contre les journalistes continue après le retrait formel en août des troupes américaines d'Irak. Un journaliste irakien a été abattu cette semaine tandis qu'il se rendait à Karbala, dans le sud du pays, lorsque des individus armés circulant dans une autre voiture ont ouvert le feu dans sa direction, selon ce que rapportent LE Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (Arabic Network for Human Rights Information, ANHRI), la Fédération internationale des journalistes (FIJ), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF). Le lendemain, un journaliste de la télévision était abattu à l'extérieur de chez lui à Mossoul. RSF a rendu publique une étude sur les décès dans les médias pendant la présence des troupes américaines en Irak, « La guerre d'Irak : Un lourd tribut pour les médias » (The Iraq War: A Heavy Death Toll for the Media).

Le journaliste Riad Al-Saray, 35 ans, a été tué en début de matinée le 7 septembre dans l'ouest de Bagdad, selon le groupe local Organisation des libertés journalistiques (Journalistic Freedoms Observatory, JFO) et certains membres de l'IFEX. « Nous sommes préoccupés par le fait que les journalistes deviennent encore des proies faciles dans le regain de violence qui secoue l'Irak ces jours-ci », dit la FIJ.

Al-Saray était chef d'antenne à la chaîne de télévision Al-Iraqiya, propriété du réseau « Iraqi Media Network », et rédigeait une chronique pour un certain nombre de journaux locaux. Il s'est joint à Al-Iraqiya en 2005 et y a animé des émissions qui visaient à rapprocher chiites et sunnites. Au moins 14 autres journalistes du réseau « Iraqi Media Network » ont été tués depuis 2003.

Puis, le 8 septembre, Safaa Al-Dine Abdul Hameed, présentateur à la station « Al-Mosuliyah », a été tué au moment de sortir de chez lui pour se rendre au travail.

Quelques semaines à peine après que la dernière brigade de combat de l'Armée américaine se fut retirée d'Irak en août, RSF a publié un rapport dans lequel le groupe se penche sur les sept années d'occupation du pays par les forces de la coalition, ainsi que sur les répercussions sur la liberté de la presse. RSF s'est concentré sur les journalistes qui ont été tués pendant le conflit rien que pour avoir voulu faire leur travail, et fait remarquer que l'impunité touche 99 pour 100 cent des meurtres de journalistes et de travailleurs des médias depuis l'invasion de 2003.

RSF s'est également penché de nouveau sur plus de 93 cas d'enlèvement de journalistes au cours de la guerre; au moins 42 d'entre eux ont par la suite été exécutés. Les journalistes irakiens sont aussi soupçonnés fréquemment de collaborer avec les groupes d'insurgés et arrêtés, soit par le gouvernement irakien nouvellement installé, soit par l'armée américaine.

RSF conclut : « Bien que l'intervention des États-unis en Irak ait mis fin au régime de Saddam Hussein et ait ouvert la voie à une expansion majeure des médias irakiens, le coût humain de la guerre, et les années de violence politique et ethnique qui ont suivi, ont été rien de moins que désastreux – trop de gens ont perdu la vie. »

Le nombre des collaborateurs des médias tués dans le pays depuis le début du conflit s'établit à 230; plus de journalistes ont été tués qu'à tout autre moment depuis la Seconde Guerre mondiale. C'est plus que le nombre des journalistes tués pendant les 20 ans de la guerre du Viêt-nam ou de la guerre civile en Algérie.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

منظمات المجتمع المدني الفلسطينية تطالب: الإفراج الفوري عن جميع المعتقلين في التظاهرة السلمية في حيفا والتحقيق في اس… https://t.co/RGRuM1v7HL