RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un cameraman est tué par l'explosion d'une bombe qui lui était destinée

Un cameraman irakien a été tué lundi - dernière victime en date d'une série d'attaques ciblées contre les journalistes qui sévit depuis quelques semaines, selon ce que rapportent Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). Tahrir Kadhim Jawad, qui était cameraman pour le service en langue arabe de la chaîne de télévision américaine Al-Hurra, se rendait au travail près de Jasr al-Korma lorsqu'une bombe placée sous sa voiture a explosé à Garma, à 80 km à l'ouest de Bagdad.

Jawad travaillait depuis sept ans comme journaliste, d'abord à titre de rédacteur à l'hebdomadaire « Al-Karma », puis comme cameraman pigiste fournissant en images plusieurs télédiffuseurs.

Depuis le début du retrait des troupes américaines en août, la violence contre les journalistes est en augmentation et « se poursuit dans un climat d'impunité totale », dit RSF. Deux journalistes de la télévision ont été abattus deux jours consécutifs en septembre. Les auteurs de ces meurtres courent toujours.

Dans certains cas, la violence est entretenue par les forces de sécurité irakiennes. Des membres de l'armée irakienne sont à l'origine d'un incident extrêmement violent survenu le 23 septembre contre un reporter et un cameraman de la station de télévision par satellite Al-Sharqiya, dit RSF.

Selon RSF, l'impunité « mine les possibilités d'une presse libre et indépendante en Irak ». Depuis mars 2003, les meurtriers des journalistes ont été poursuivis et condamnés dans moins de 1 pour 100 des cas.

Dans son étude intitulée « Guerre en Irak, la plus grande hécatombe pour la presse », publiée en septembre, RSF rend hommage aux 230 professionnels des médias qui ont été tués pendant les sept années d'occupation de l'Irak par les troupes de la coalition - pour les journalistes, la guerre la plus meurtrière depuis la Seconde guerre mondiale.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

Stay at home protests underway in towns in Amhara region in Ethiopia, in response to 6 month state of emergency imp… https://t.co/u3YTbj3S1k