RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une équipe de télévision visée par des tireurs palestiniens

(RSF/IFEX) - Le 15 janvier 2008, une équipe de télévision israélienne a essuyé des tirs à balles réelles à Ein Hachlocha, à la frontière avec la bande de Gaza. Nir Dvori et son caméraman Meir Benharush étaient facilement identifiables en tant que journalistes.

"Quelle que soit leur nationalité, les reporters sont des observateurs neutres et ne doivent pas être considérés comme partie prenante d'un conflit. Prendre pour cibles des journalistes est inacceptable et doit être dénoncé fermement", a déclaré Reporters sans frontières.

Nir Dvori et Meir Benharush de Channel Two se sont rendus, le 15 janvier, dans une ferme communautaire à Ein Hachlocha quelques heures après qu'un bénévole équatorien avait été tué par des membres des Brigades Ezzedine Al-Qassem, branche armée du Hamas.

"C'est la première fois qu'une personne est tuée à la frontière. Nous avons voulu accompagner les fermiers qui sont retournés sur le champ de pommes de terre où le jeune homme a été tué, pour récupérer leur tracteur", a expliqué Nir Dvori à Reporters sans frontières. "Nous pensions qu'il n'y avait plus de danger et que les tireurs palestiniens s'étaient retirés. Mais lorsque nous avons commencé à filmer, une pluie de balles s'est abattue sur nous. Il n'y avait pourtant pas de militaires avec nous. Nous n'étions que des civils", a-t-il ajouté.

Selon le journaliste de Channel Two, les tirs en provenance de la bande de Gaza ont duré pendant une demi-heure dont les premières minutes ont été filmées par Meir Benharush.

Dernier Tweet :

The Transmission Company of Nigeria (TCN) placed in the Freedom of Information (FOI) Hall of Shame for "leaving Nig… https://t.co/FABTODBpn6