RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux autres journalistes palestiniens agressés par des soldats israéliens

(RSF/IFEX) - En mai 2010, au moins trois journalistes palestiniens ont été agressés par l'armée israélienne, deux autres ont été arrêtés, l'un d'eux est israélien. "Les incidents se multiplient. On recense plus de 30 journalistes agressés physiquement et blessés par des soldats israéliens depuis le début de l'année 2010. Nous demandons, de nouveau, à Tsahal d'ouvrir des enquêtes et que les soldats fautifs soient sanctionnés", a déclaré Reporters sans frontières.

Le 23 mai 2010, Youssef Shaheen, caméraman de la chaîne satellitaire Al-Quds, a été visé par une grenade lacrymogène lancée par des soldats israéliens, alors qu'il couvrait la manifestation hebdomadaire organisée à Beit Jala (village situé à 10 km du sud de Jérusalem) contre la construction du mur de séparation. Étouffé par les gaz, Youssef Shaheen a dû être évacué des lieux et conduit à l'hôpital.

Dans le même contexte, le 14 mai 2010, Harun Amayra, correspondant de la chaîne officielle Falestin, a été visé par une bombe lacrymogène par l'armée israélienne, alors qu'il couvrait la manifestation hebdomadaire contre le mur, à Bili'n (à côté de Ramallah). Harun Amayra a déjà été agressé par l'armée israélienne deux fois en mars 2010.

Au cours de la manifestation, Alaa Abou Al-Saoud, caméraman de la chaîne satellitaire Al-Sharqia, a été interpellé par l'armée israélienne alors qu'il filmait les manifestants. Interrogé, il a été relâché vers 21 heures.

Le 15 mai 2010, Ahmed Frage, journaliste du quotidien "Al-Ayyam", a été agressé par des soldats de l'armée israélienne à côté du check-point Hazma, à Ramallah. Vers midi, Ahmed Frage était dans le taxi en direction de son bureau de travail à Ramallah. Arrivé au check-point, des soldats ont demandé au journaliste de présenter sa carte d'identité à laquelle il a joint sa carte de presse. Dès qu'ils ont compris qu'il était journaliste, les soldats l'ont obligé à descendre de voiture et l'ont frappé. Ahmed Frage a été gravement blessé. Il est en arrêt de travail pour une semaine.

Par ailleurs, le 21 mai 2010, le photojournaliste israélien Israel Poterman a été interpellé par l'armée israélienne alors qu'il couvrait la manifestation hebdomadaire contre le mur, à Bili'n.

Dernier Tweet :

RSF lodges ECHR complaint over German foreign intelligence agency’s mass surveillance https://t.co/bpUdslju8H… https://t.co/teZict32OQ