RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Uri Blau condamné à quatre mois de travaux d'intérêt général suite à un accord conclu à l'amiable

MISE A JOUR: Le tribunal de Tel Aviv ratifie l'accord passé par Uri Blau et le procureur (RSF. le 3 septembre 2012)

(RSF/IFEX) - Le 6 juillet 2012 - Reporters sans frontières demeure circonspecte à l'annonce de la condamnation d'Uri Blau, journaliste au quotidien Haaretz, le 5 juillet 2012.

Accusé de “détention illégale de documents” classifiés par l'armée israélienne, le ministère de la Justice a annoncé que le journaliste serait finalement condamné à une peine de quatre mois de prison, qui devrait être convertie en travaux d'intérêt général, suite à un accord conclu entre l'intéressé et le procureur du tribunal de Tel Aviv.

“Si l'organisation est soulagée d'apprendre que le journaliste évite une peine de prison ferme qui pourrait aller jusqu'à sept ans, en vertu de l'article 113-c du code pénal, cet accord à l'amiable entre les deux parties est plus que contestable”, a déclaré Reporters sans frontières.

“Nous réitérons notre appel d'abandon total des charges qui pèse contre Uri Blau. Cette condamnation, certes moins sévère, constitue tout de même une sérieuse atteinte à la liberté de la presse. Désormais, l'avertissement est lancé aux journalistes : ceux qui osent s'appuyer sur des documents confidentiels connaissent les risques qu'ils encourent. Ceci, alors que la trop grande opacité du dispositif sécuritaire israélien rend impossible toute couverture journalistique digne de ce nom sans le recours à des documents classifiés ”, a ajouté Reporters sans frontières.

D'après l'Agence France Presse (AFP), Uri Blau plaidera coupable de “recel d'informations secrètes, sans intention de nuire à la sécurité de l'Etat”. Anat Kamm, soldate israélienne condamnée le 30 octobre 2011 à quatre ans et demi de prison ferme, assortis de dix-huit mois avec sursis, lui avait remis des documents classifiés dérobés à l'armée, relatifs aux exactions de Tsahal dans les Territoires occupés. Il avait repris ces éléments dans un article publié le 4 décembre 2008.

Dernier Tweet :

RSF lodges ECHR complaint over German foreign intelligence agency’s mass surveillance https://t.co/bpUdslju8H… https://t.co/teZict32OQ