RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

ARTICLE 19 et RSF offrent des ressources aux reporters qui couvrent la crise au Japon

French Red Cross

Les groupes Reporters sans frontières (RSF) et ARTICLE 19, qui sont membres de l'IFEX, offrent des ressources aux médias japonais et internationaux à la suite du tremblement de terre, du tsunami et de l'accident nucléaire au Japon.

Une section spéciale du guide pratique du journaliste, publié conjointement en français et en anglais par RSF et l'UNESCO, soulève plusieurs points sur le rôle des journalistes dans une crise humanitaire majeure. « Les journalistes contribuent à mobiliser l'opinion publique et la générosité internationale; ils aident à localiser les survivants et contribuent à évaluer les besoins les plus urgents de la population », fait remarquer RSF.

RSF invite les autorités japonaises à faire tout en leur possible pour donner au public des renseignements détaillés sur les conséquences du désastre, en particulier sur les effets des fuites radioactives sur la santé de la population.

RSF encourage en outre les journalistes étrangers à communiquer avec le ministère des Affaires étrangères de leur propre pays avant de se rendre dans une région frappée par un désastre afin d'obtenir des informations sur les risques et sur la façon de les minimiser.

Les reporters devraient aussi vérifier les sites web qui possèdent des informations sur la réduction au minimum des risques d'exposition aux radiations, comme les pages spéciales de la BBC , la Croix Rouge de France et Réponse de crise de Google .

Par ailleurs, ARTICLE 19 dit que la situation au Japon démontre la nécessité « cruciale » de respecter, protéger et réaliser le droit à l'information. Selon une ressource d'ARTICLE 19, Humanitarian Disasters And Information Rights, l'accès à l'information dans le sillage d'un désastre peut mitiger les pertes de vie; réduire la panique; orienter les gens sur la façon d'obtenir les services essentiels et où les obtenir; faciliter le contact avec la famille et les amis; aider à découvrir les personnes disparues et à inhumer convenablement les personnes décédées - pour ne citer que ces quelques avantages.

Afin d'aider le public à accéder à ces renseignements essentiels, ARTICLE 19 dit que les médias devraient fournir une chaîne d'informations officielles sur les urgences et la réponse aux urgences; garantir que les messages complexes sont traduits en termes facilement compréhensibles et jouer un rôle clé pour sensibiliser et faciliter les discussions sur les désastres et autres risques.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

Vietnamese blogger and activist Le Dinh Luong gets 20-year jail sentence https://t.co/7UIRl0FDpZ "The extremely har… https://t.co/os77uBZkk0