REGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Nouveau décès d'un journaliste indépendant dans un accident de voiture: ce n'est pas la première fois et la piste professionnelle ne doit pas être exclue

(RSF/IFEX) - Le 2 août 2007, le journaliste Saken Tauzhanov, âgé de 37 ans, qui travaillait pour les sites d'informations indépendants zonakz.net, dialog.kz et kub.kz est décédé, suite à un accident de voiture. Reporters sans frontières en appelle aux autorités kazakhes afin de faire toute la lumière sur ce drame aux circonstances encore obscures et de ne pas tirer de conclusions trop hâtives.

"Nous sommes prudents quant aux circonstances de cet "accident", plusieurs journalistes d'opposition étant morts dans des circonstances similaires ces dernières années. Saken Tauzhanov est le troisième pour l'année 2007. Toutes les options doivent être envisagées. Les enquêteurs ne doivent pas conclure de façon trop hâtive à un banal accident de la route. Rien ne permet d'affirmer que le décès soit lié à l'activité professionnelle du journaliste, mais rien non plus ne permet d'exclure d'emblée cette piste", a déclaré l'organisation de défense de la liberté de la presse.

Le 4 janvier 2002, Alekseï Pougaev, codirecteur du journal d'opposition et du site Internet Eurasia, est décédé après avoir été renversé par une voiture. Il avait écrit de nombreux articles critiques à l'égard du président Noursoultan Nazarbaïev et de ses proches.

Le 17 novembre de la même année, Nuri Mouftah, correspondant du journal d'opposition "Respublika 2000" et rédacteur en chef de l'hebdomadaire "Altyn Gasyr", est mort après avoir été renversé par un autobus, alors qu'il revenait d'un reportage sur les conditions de vie des femmes de Shymkent (Sud). La police avait conclu à un accident mais, d'après certains témoignages, le journaliste aurait été poussé. Pendant son séjour à Shymkent, il avait été agressé par trois inconnus. Le journaliste était l'auteur de nombreux articles dénonçant la corruption du gouvernement.

En juillet 2004, Askhat Sharipzhanov, du journal en ligne "Navigator" ( http://navi.kz ), est décédé à l'hôpital d'Almaty, des suites d'un accident survenu quelques jours auparavant. Askhat Sharipzhanov venait d'interviewer Altynbek Sarsenbaev, ministre de l'Information et opposant réformiste, ainsi que Zamanbek Nurkadilov, importante figure de l'opposition au président Nazarbaiev. Malgré la condamnation par le tribunal d'Almaty du chauffeur Kanat Kalzhanov, le 28 décembre 2004, à trois ans et demi de travaux forcés, pour avoir renversé le journaliste, les circonstances exactes de cette affaire n'ont pas été élucidées (consulter des alertes de l'IFEX du 4 janvier 2005 et 20 juillet 2004).

Youri Baev, rédacteur en chef du quotidien "Talap" a été tué en 2004, alors qu'il enquêtait sur des scandales sur des pots de vin dans des affaires de pétrole.

L'année suivante, Batyrkhan Darimbet, rédacteur en chef de l'hebdomadaire d'opposition "Azat", journaliste pour la radio Azatyk et correspondant de Radio Free Europe/Radio Liberty, est décédé à l'hôpital de Taraz, le 7 juin 2005, à la suite d'un accident de la route. Il se rendait à Taraz pour mettre en place la section locale d'Alga, un mouvement politique d'opposition qu'il avait créé à la suite de l'interdiction du parti Choix démocratique pour le Kazakhstan.

Le 7 juillet 2007, Youri Halikov, journaliste pour la chaîne de télévision CTC, âgé de 28 ans, est mort des suites d'un accident de voiture. Son cameraman, Matvey Shestakov, et lui se rendaient à Priozersk afin de réaliser un reportage sur les familles monoparentales. Le journaliste de la chaîne de télévision Otyrar Tolegen Kibatov est également décédé dans des circonstances similaires.

Latest Tweet:

Detenciones arbitrarias y ataques a portales web marcaron el inicio de agosto en #Venezuela | Balance semanal:… https://t.co/hLoiQX80NR

Get more stories like this

Sign up for our newsletters and get the most important free expression news delivered to your inbox.

CLOSE