RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une employée de la radiotélévision publique assassinée, un caméraman échappe à un attentat le même jour

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières appelle les autorités burundaises à mener une enquête sérieuse sur l'assassinat, le 12 mai 2008, de Cécile Ndikumana, employée du service commercial de la chaîne publique Radio télévision nationale du Burundi (RNTB), et la tentative d'assassinat du caméraman Hilaire Minani, au cours de la même journée.

"Nos pensées vont à la famille et aux proches de Cécile Ndikumana, à qui justice doit être rendue, ainsi qu'à Hilaire Minani et son entourage, qui vivent une épreuve difficile. L'impunité des assassins est un terreau fertile pour l'aggravation des violences. Pour empêcher que de tels crimes odieux se répètent, les autorités doivent engager des moyens importants pour en identifier et punir les auteurs, ce qui prouverait qu'elles prennent ces agressions au sérieux", a déclaré l'organisation.

Le 12 mai dans la soirée, Cécile Ndikumana rentrait à son domicile en compagnie de son époux, dans le quartier de Kakyosha (sud de la capitale), lorsque des hommes armés ont ouvert le feu, la tuant sur le coup et blessant son mari. Celui-ci a été transféré au centre médico-chirurgical de l'hôpital de Bujumbura. Ses jours ne sont pas en danger.

Dans la même soirée, Hilaire Minani, caméraman de la RNTB, buvait un verre en compagnie d'un voisin devant son domicile, dans le quartier de Kamenge, lorsque deux hommes armés se sont présentés et ont exigé que leur soient remis l'argent et les téléphones des deux hommes. Au cours d'une brève altercation durant laquelle le journaliste a été blessé à la main et à la tête, son ami a été touché par une balle et tué sur le coup. Hilaire Minani est parvenu à prendre la fuite.

Récemment, la capitale du Burundi a connu plusieurs assassinats. Le quartier de Kamenge, au nord de Bujumbura, notamment, a été souvent le théâtre de règlements de comptes politiques. Le 10 mai, deux civils, dont un enfant, ont été tués, et trois personnes blessées, au cours de l'attaque du domicile d'un officier d'ordonnance du président burundais par des hommes lourdement armés.

Dernier Tweet :

Save the Date: Palestine Digital Activism Forum on January 16-18, 2019 https://t.co/e64FIjKO7F with @7amleh https://t.co/qVTnnFgL5L