RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Des propriétaires de médias condamnés in absentia à d'énormes peines de 20 et 14 ans

Deux anciens propriétaires de médias, Khalil Khudaiberdiyev, de « Osh TV », et Dzhavlon Mirzakhodjayev de « Mezon TV », ont été reconnus coupables in absentia d'incitation à la haine ethnique, après s'être enfuis du pays en 2010, selon ce que rapporte le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Khudaiberdiyev a été condamné à 20 ans de prison et Mirzakhodzhayev à 14 ans pour des crimes que la recherche du CPJ et des interviews ont découvert avoir été montés de toutes pièces, afin de discréditer leur journalisme et de les empêcher de rentrer au Kirghizistan.

Les stations des deux propriétaires de médias ont diffusé des séquences d'un rassemblement de protestation contre l'ancien président, Kurmanbek Bakiyev, au printemps de 2010. Les autorités ont imputé à la couverture la vague de violence ethnique qui s'est produite en juin de cette année, en dépit du fait qu'on a vu les dirigeants ouzbeks au rassemblement inviter les protestataires à s'abstenir de toute violence et à appuyer le gouvernement de transition.

La violence ethnique a entraîné la fermeture de « Mezon TV » en 2010 pour des raisons de sécurité, rapporte le CPJ.« Osh TV » entre-temps est passée à un nouveau propriétaire qui a mis fin à toute la programmation en langue ouzbek et adopté des politiques garantissant que les autorités régionales ne seraient plus critiquées, indique le CPJ.

Dernier Tweet :

Freedom of Association and Assembly are fundamental pillars of democracy, yet they are under threat across the worl… https://t.co/khKDn65e2i