RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste Clarence Jackson chassé d'une salle d'audience

(MFWA/IFEX) - Le 2 mars 2009, Clarence Jackson, reporter de Star Radio, une station de radio indépendante, a été chassé du Tribunal de Première Instance de Gbarnga, situé au centre de Monrovia, prétendument sur les ordres de M. Philip A. Z. Banks, le ministre de la Justice et Procureur Général du Libéria, suite à une plainte déposée par le juge d'instruction.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que Jackson, qui s'était rendu au tribunal en vue de couvrir le procès de certains suspects d'actes de violence collective, a été raccompagné jusqu'à la sortie des locaux du tribunal par les policiers qui y avaient été déployés.

Le correspondant a affirmé que lorsqu'il a vu Jackson dans la salle d'audience, le juge a informé le ministre que celui-là a décliné l'invitation qu'il lui a lancée de venir le voir dans son bureau.

Le 1er mars, Jackson a fait un reportage en direct sur une manifestation qui a mené à des actes de violence. Les motocyclistes professionnels, qui avaient organisé la manifestation, suite à des meurtres mystérieux perpétrés par des assaillants inconnus, ont prétendu que le gouvernement n'a pris aucune mesure en vue d'assurer leur sécurité.

Dernier Tweet :

Mueren tres defensores de derechos indígenas en Oaxaca, en un ataque armado https://t.co/NkKoImSQFy @cencos… https://t.co/GnVgJc74JX