RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le directeur-général d'un média d'État suspendu

(MFWA/IFEX) - Les autorités libériennes ont suspendu, le 26 septembre 2011, M. Ambrose Nmah, Directeur–Général de l'organe d'État le Liberia Broadcasting system (LBS) à cause de la transmission d'une conférence de presse du parti de l'opposition Congress for Democratic Change (CDC), lors de laquelle M. George Oppong-Weah, leader du parti en question, aurait tenu des propos injurieux envers la Présidente Ellen Johnson Sirleaf.

Selon le Ministère de l'Information, la suspension a été effectuée suite à une recommandation par le conseil d'administration du LBS. Le président dudit conseil, El-Hajj Kromah, vient d'être nommé comme remplaçant.

Le correspondant de la Media Foundation for West Africa (MFWA) rapporte que lors de la conférence de presse tenue le 24 septembre et transmise sur les ondes du LBS, le leader de l'opposition disait à plusieurs reprises au media qu'"Ellen, cette dame là, elle a amené la guerre, tout le monde sait qu'elle engendre la guerre, pas nous".

D'après le correspondant, ce commentaire de Weah avait énervé la Présidente Sirleaf et ses partisans.

La MFWA joint sa voix à tous ceux qui dénoncent la suspension du chef du LBS et revendique qu'il soit rétabli dans ses fonctions sans délai.

Bien que la MFWA n'excuse pas l'emploi de paroles menaçantes, injurieuses ou abusives par qui que ce soit dans les médias ou lors des campagnes politiques, nonobstant ceci, nous estimons que ce serait une erreur pour le Ministère de l'Information de suspendre ou de démettre un chef de media d'État de ses fonctions.

Dernier Tweet :

A Javier Valdez lo mataron por ser periodista. Hace 9 meses. Su caso, como el del 97% de las decenas de periodistas… https://t.co/bogx2o1P4A