RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Libération des deux journalistes de Tobacts TV

(RSF/IFEX) - Le 16 juillet 2012 - Reporters sans frontières est soulagée d'apprendre la libération, ce 16 juillet 2012 des deux journalistes de la chaîne Tobacts TV arrêtés à Bani Walid le 7 juillet dernier. Transférés la veille à Jadu (Jebel Nefusa, ouest du pays), en hélicoptère, Abdul Qadir Fassouk, reporter, et Yousuf Badi, cameraman, sont arrivés en fin de journée à Misrata où doit se tenir une conférence de prese à 21h00.

“Si cette libération constitue un soulagement, il est important que les autorités libyennes prennent des mesures concrètes afin que ce genre d'incidents ne se reproduisent pas”, a déclaré Reporters sans frontières.

“Les journalistes ne doivent pas être la cible d'attaques, ni être pris en otage ou servir de monnaie d'échange pour des intérêts crapuleux”, a rappelé l'organisation.

Le transfert à Jadu des deux journalistes, puis leur libération ont été le fruit d'intenses négociations, impliquant le Conseil national de transition, mais également le Premier ministre et de nombreux sages des tribus, notamment après l'annonce d'un ultimatum lancé par les brigades de
Misrata pour leur libération.

Le 7 juillet dernier, les deux journalistes étaient venus couvrir les élections pour le Congrès général national à Mizdah. Ils ont été arêtes près de Bani Walid, vers 20h, alors qu'ils rentraient sur Misrata. Quatre autre personnes de Misrata avaient été arrêtées par la suite. Elles sont toujours détenues. D'après les informations recueillies, les 'ravisseurs' des journalistes demandaient en contrepartie la libération de personnes originaires de Bani Walid, actuellement détenues à Misrata.

Dernier Tweet :

Human Rights Journalists (HRJ) is deeply concerned at the increasing acts of intimidation and threats against journ… https://t.co/bJTJFd5dg0