RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le directeur de l'hebdomadaire "Al-Aqsa" grâcié par le chef de la junte

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières salue la remise en liberté, le 8 avril 2009, de Abdel Fettah Ould Abeidna, directeur de l'hebdomadaire "Al-Aqsa", suite à une grâce accordée par le chef de la junte au pouvoir, le général Ould Abdel Aziz.

Le journaliste était incarcéré dans la capitale mauritanienne depuis le 30 novembre 2008, jour de son retour de Dubaï d'où il avait été extradé. En novembre 2007, il avait été condamné par le tribunal correctionnel de Nouakchott à un an de prison ferme pour "dénonciation calomnieuse" à l'égard de l'homme d'affaires mauritanien Mohamed Ould Bouamatou, qu'il avait mis en cause dans une affaire de trafic international de cocaïne.

La mesure présidentielle, dont ont bénéficié 68 détenus de droit commun, est intervenue suite à une visite du ministre de la Justice, Me Bal Amadou Tidiane, dans les maisons d'arrêt de Nouakchott.

Dernier Tweet :

20M: que nadie sepa lo que pasó. El informe de @espaciopublico sobre las polémicas elecciones en #Venezuelahttps://t.co/0Cl3jjFQsy