RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste harcelé par les activistes d'un parti politique

(MFWA/IFEX) - Mamouni Ould Moctar, reporter de l'Agence Nouakchott d'Information, une agence de presse basée á Nouakchott, a été malmené la 4 mai 2009 par des activistes d'un parti politique lors d'une manifestation organisée pour protester contre le calendrier électoral proposé par la junte militaire en vue de rétablir la démocratie dans le pays.

Le correspondent de la MFWA a rapporté que les manifestants, qui étaient membres du parti politique Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), ont agressé Ould Moctar pour les avoir photographiés.

Le correspondant a affirmé que l'agression perpétrée contre le journaliste est survenue suite à une interview qu'il a menée avec Ahmed Ould Daddah, le chef du RFD, et publiée le 28 avril.

Dans cet entretien, Ould Daddah aurait dit que l'ambassade des États- Unis à Nouakchott fournissait de l'appui technique et matériel aux partis politiques et aux syndicats du pays en vue de s'opposer á la junte militaire, une affirmation qui a été niée par la suite par le parti.

Le RFD a été créé en 2001 en vue de dénoncer le coup d'état perpétré dans le pays. Il a organisé une série de manifestations afin de maintenir la pression exercée sur la junte pour qu'elle rétablisse l'ordre constitutionnel.

Dernier Tweet :

#Syria’s ‘Disappeared’ Deserve Truth and Justice https://t.co/Wq5qHAs1uH @hrw @lamamfakih