RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un reporter qui avait été enlevé est assassiné

Des soldats en patrouille dans le nord du Mexique, où les journalistes sont particulièrement menacés par les cartels de la drogue : un reporter a été tué récemment.
Des soldats en patrouille dans le nord du Mexique, où les journalistes sont particulièrement menacés par les cartels de la drogue : un reporter a été tué récemment.

via IPI

Le Centro Nacional de Comunicación Social (CENCOS), l'Observatorio Latinoamericano para la Libertad de Expresión (OLA) et d'autres groupes membres de l'IFEX rapportent qu'un reporter mexicain a été trouvé mort le 8 janvier, le lendemain de son enlèvement.

Des assaillants ont torturé Valentín Valdés Espinosa avant de l'abattre, puis ont abandonné son corps devant un hôtel local, rapportent les membres de l'IFEX. Une note a été trouvée sur le cadavre, disant : « Voilà ce qui arrivera à ceux qui ne comprennent pas. Le message s'adresse à tout le monde. »

Il avait été enlevé avec un collègue qui a été gravement tabassé puis relâché.

Valdés Espinosa couvrait les nouvelles locales et la scène judiciaire pour « Zócalo Saltillo », de la ville de Saltillo, dans l'État de Coahuila. Le journal a déjà été dans le passé la cible de menaces et d'attaques.

Le Bureau du Procureur général de l'État de Coahuila enquête sur cette affaire et a convoqué une conférence de presse afin de donner des informations, rapportent le CENCOS et ARTICLE 19, mais beaucoup de journalistes, par crainte de représailles, ont décidé de ne pas y assister.

Le nord du Mexique est une zone de combat pour les cartels rivaux de la drogue et l'une des régions les plus dangereuses du monde pour les journalistes, dit Reporters sans frontières (RSF).

Dernier Tweet :

العدالة المختلة في مصر : العفو عن متهمين بالقتل والبلطجة ، والتنكيل بصيدلي يساري مسن لم يخالف القانون تدهور صحة الد… https://t.co/pkzLmqsQjP