RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Dix jours après sa disparition, le directeur d'un hebdomadaire de Zacatecas réapparaît

(RSF/IFEX) - Ulises González García, directeur de l'hebdomadaire régional "La Opinión", enlevé le 29 juillet 2010 à son domicile de Jérez (Zacatecas), a été libéré le 9 août dans la matinée. Ulises González García a directement été interné dans un hôpital privé, à sa libération. Le journaliste, qui présentait des signes de torture, a été aussitôt admis à l'hôpital.

Cette libération représente évidemment un soulagement mais elle ne traduit pas pour autant une amélioration de la situation générale de la liberté de la presse au Mexique. Le pays occupe, avec le Honduras, le premier rang de dangerosité pour les journalistes. Nous publions à cette occasion le décompte de tous les journalistes assassinés au Mexique depuis 2000, ainsi que les disparus recensés depuis 2003. Cette liste inclut à la fois les crimes liés à l'activité professionnelle et ceux dont le motif reste inconnu à ce tour.

Cliquer ici pour voir les cas de journalistes kidnappés et assassinés (disponible en espagnol seulement)

Dernier Tweet :

A Javier Valdez lo mataron por ser periodista. Hace 9 meses. Su caso, como el del 97% de las decenas de periodistas… https://t.co/bogx2o1P4A